L’art pour l’art

 

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Je me suis levé tard et dès mon réveil j’ai suivi mon envie, mon ressentie. De quoi est-ce que j’avais envie ? Quel moyen de transport allais-je prendre ? A quel moment de là journée est-ce que j’allais quitter le nid douillet chez Marion et Ruben ? Et d’autres questions angoissantes pour quelqu’un qui cherche à sortir de ses routines. 😉

J’ai pris le vélo de Marion et en montant dessus j’ai tourné plusieurs fois en rond sur place avant de suivre un élan qui donnait une direction. Je me suis trouvé au bord de l’Amstel, la rivière à laquelle la ville doit son nom. Au départ, Amsterdam s’appelait Amstelodammum, puis Amstelredamme. Et quand j’ai vu une belle terrasse, j’ai posé le vélo et là je suis en train de vous écrire devant un verre de menthe fraiche en infusion et une chanson de Bob Marley en animation musicale de fond. 🎶 Lire la suite…

Mon plein potentiel

 

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Je pense qu’il s’agit de ma capacité d’utiliser toutes mes ressources librement, sans retenu. D’avoir l’audace de vivre ma différence pleinement, sans peur des conséquences. Je sens que ce n’est pas encore tout à fait le cas pour moi. Il y a encore des interférences dans mon quotidien. Grâce à ce que la Vie me demande d’améliorer en moi en ce moment, je me rends compte où elles se trouvent, ou mieux encore, comment ne pas en avoir. 💡

Pour avoir accès à mon plein potentiel, il s’agit d’abord de tout un cheminement au préalable, tout à fait classique : la pacification par rapport au passée, les blessures, la relation au parents, la communication, le positionnement, la relation aux hommes et aux femmes, la libération des conditionnements, la transformation des croyances limitantes, etc. Je ne pense pas que quelqu’un peut faire l’économie de tout ça s’il cherche à se rapprocher de l’essentiel. 😍 Lire la suite…

Adieu “mon” Amsterdam

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

C’était rigolo… Hier soir en rentrant chez Ruben et Marion il m’est arrivé presque le même événement qu’à Ruben la veille. Je marchais tranquillement sur le trottoir d’un boulevard peu fréquenté par des piétons et avec mes AirPods dans les oreilles je chantais à tue-tête mes chansons préférées. 🎤

Soudainement je me trouvais face à face avec un jeune cycliste qui se positionnait devant moi avec l’intention de ne pas me laisser passer. Dans un autre temps, ayant vécu dans cette ville où il ne faut pas avoir peur de se frotter aux gens, je l’aurais “soufflé” en moins de trois. Là, j’étais plutôt surpris et j’observais comment il s’énervait tout seul de plus en plus contre moi. C’était bizarre, surtout qu’il était avec sa petite soeur et sa mère et était visiblement pas sous influence de l’alcool ou de la drogue. 🚴‍♀️ Lire la suite…

Regarder droit devant

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Du point de vue d’une société rationnelle, je ne suis sûrement qu’un petit garçon avec une histoire dramatiquement affreuse qui se réfugit dans un monde imaginaire et dans un processus d’autodestruction inconscient. Je suis devenu un fou “pas dangereux” car j’ai gardé assez de bon sens pour ne pas volontairement agresser des gens. Je suis un paumé sans famille, maison, travail ou but réel dans sa vie qui finira sûrement seul dans la rue en tant que SDF-mendiant. 🐒

De mon point de vue, mon passé m’a permis de retrouver les traces une quête vieille comme le monde. Chaque étape dans ma vie a aiguisé mes aptitude de chercheur et m’a permis de trouver des pistes m’amenant de plus en plus loin dans une épopée que seuls les plus simples parmi nous peuvent comprendre. Mon dépouillement est conscient et me permet de voyager léger et rapidement et de suivre sans hésiter les signes de la Vie, la voix (voie) de Dieu. 😇 Lire la suite…

L’expérience de Sébastien

Les Anses-d’Arlet (97), Martinique 🇲🇶

Réponse de l’univers…

Depuis quelques années déjà, mes lectures, mes pratiques personnelles et mon intuition sur le vrai sens de la vie m’ont poussé a demander, prier pour rencontrer un être « éveillé », un maitre… Quelqu’un qui me ferait faire un bon spirituel en quelques mots bien ciblés, personnalisés, m’évitant ainsi les pièges de la pratique en solo… Bien sur, mon ego l’imaginait ancré dans une tradition bouddhiste et en kimono… !!!

Et bien le 17 septembre, me voila en route pour l’aéroport de la Martinique, chez moi, en train d’attendre Michael. Je ne le connais qu’a travers son blog, ses videos et une heure sur skype… Pourtant il m’a dit :  « banco », j’arrive pour 17 jours (il faut amortir le voyage !).   Lire la suite…

Le cadeau de la Martinique

Gare du Nord de Paris (75), France 🇫🇷

Mon avion a atterri vers 10 heures à Orly sud. Nous sommes à peine 2 heures plus tard et je suis déjà à la Gare du Nord d’où partira mon train grand vitesse vers Amsterdam à 15 heure 30. J’ai pris une grande marge pour être sur de pouvoir joindre le train en cas de retard avec l’avion, mais aussi parce que j’aime voyager lentement et prendre le temps pour m’assoir. J’aime être à l’avance et attendre dans des gares ou des aéroports. 😎

Du coup cela me permet de partager avec vous avec quoi je reviens de la Martinique. C’était riche et c’était bon et malgré beaucoup beaucoup de repos et des temps calmes, intérieurement, de manière subtile, des choses ont bougées. Comment je le sais ? Simple, sur les 17 jours, je n’ai mangé que pendant 3… et encore, seulement pour rejoindre Sébastien dans un accès de gourmandise. Je n’avais pas faim du tout. 🍕 Lire la suite…

Garant de l’harmonie

Aéroport international Aimé-Césaire (97), Martinique 🇲🇶

Je pense depuis longtemps que je suis fait pour vivre en communauté. Même si je n’en ai jamais fait vraiment l’expérience. Je m’y suis approché un peu pendant trois ans, quand j’étais cuisinier aux Courmettes entre 1992 et 1996. C’était un groupe spirituel qui s’était formé autour d’un maître, une femme, que je n’ai jamais connu. Nous vivions presque en communauté… trop déjà sûrement, car je n’avais jamais vu autant de situations conflictuelles de ma vie. 😣

Chaque lundi matin il y avait une réunion de l’équipe de base dont je faisait partie. Un bénévole prenait ma place derrière les fourneaux et moi, je me régalais voyant le spectacle qui se déroulait fidèlement devant mes yeux. C’était surtout entre le régisseur du domaine et celle qui cherchait à faire connaitre la perma-culture à l’époque, que ça explosait. Puis chacun à son tour y passait, un jour ou l’autre. Trop de personnalités fortes avec des rêves pour ce lieu magnifique trop différents les uns des autres. 😤 Lire la suite…