Livre d’or

Il peut être rassurant de lire les expériences d’autres personnes, avant de prendre rendez-vous ou s’inscrire à un stage. Alors, j’ai osé créer un espace dédié à ça.

Si tu as vécu un accompagnement, une conférence, un stage ou une retraite avec moi et tu as envie d’offrir ton témoignage, merci de m’envoyer ton texte par la page contact. Si tu souhaites témoigner mais rester incognito, dis le moi et je t’inventerai un nom.

D’avance merci !



Xavier de Vesseaux

Apres cette retraite a Chanéac, j’ai enfin relié l’Amour de l’unite entre le Tantra et le Prana.

Mille merci a toi et bon voyage, à bientôt…

Xavier, le 18 avril 2017



Jocelyne de Chanéac

Je viens de faire une retraite de 2 jours avec Michael, en Ardèche.

Ne le connaissant que par ses newsletter et ses vidéos, je n’ai pas été déçue. Bien au contraire, car en plus de sa grande sensibilité j’ai découvert un homme simple, à l’écoute de l’autre, chaleureux, présent,  perspicace et efficace.

Bref un très bon animateur et le rythme soutenu de ces 2 jours a été pour moi bénéfique.

Merci Michael

Jocelyne, le 17 avril 2017



Isabelle de Mimet
Mon coeur résonne à l’ unisson de certaines de tes phrases de ce blog, ou de ton accent chantant sur les vidéos. Il y a toujours quelque chose qui fait mouche, qui va au centre de la cible. Michael, quelle source intarissable partagée, source de la vie, pureté du regard, parole en recherche de clarté et de justesse de ton.  
Je suis dans mon 9ème mois d’allers retours dans l énergie du Prana. J’ai relu ce que j’ai écrit sur ce livre d’or en août dernier… évolution tranquille. Le Prana est maintenant source de ma vie spirituelle et matérielle. Quoiqu’il se passe je sais à tout jamais que c’est la source de toute vie, de toute espérance.
Merci à toi mon frère. 
Isabelle, le 2 mars 2017


Matilda de la Ciotat
Chers amis, cher Michael,🌸🌹🌸
Quelle Joie de se replonger dans ce merveilleux moment passé ensemble !
Je mesure l’impact et l’importance de ce stage dans mon quotidien et avec Joie je m’applique à m’entraîner au Tantra mieux et plus ! Et à continuer joyeusement et plus assidûment ma voie de Prana commencée il y a 9 mois et Qui m’a amenée à renaître totalement ! 
Béaucoup de gens me retrouvent et me disent qu’ils ne m’auraient pas reconnue… tellement Prana, Tantra, Chant vibratoire et séances de soins/thérapie m’ont transformée. 
💐🎶💐
Ce week-end et l’accompagnement de Michael m’amènent encore plus près de ma vérité simple et joyeuse. 
Je rends grâce pour chacun de vous divinement choisi Par l’univers pour cette Unité parfaite ! 🌟🦋🌟
Mes vœux sur nos chemins et vive le Prana Tantra ! Merci merci Merci ☀️ 🌸☀️

Ps : Michael tu peux utiliser mon témoignage ou partie sur ton site 😉 

Coeur à 💜, Chaleureuse Lumière, 
Matilda  🌸🌈💖, le 17 février 2017


Marie Chantal de Cabardes

Avec Benjamin, ce matin 14 février : fête des amoureux.euses, nous avons beaucoup reparlé de ce qui s’est passé ce we dernier, ce qui a été le plus extraordinaire, c’est d’entendre-percevoir l’état bien-heureux qui l’animait, qu’il « musicalisait » pendant les massages au sol, là tout à côté de ma tête, et moi, libre de m’abandonner aux miens, et d’éprouver une entière joie d’être, amplifiée par cette opportunité d’être témoin de sa « bien-heureuosité » en toute INNOCENCE, VIRGINITE, CONFIANCE, CONSCIENCE, JOIE D’UN COEUR LEGER, SEREIN, oui,oui,oui, ces moments ont redéployé les ailes de nos coeurs à tous les deux, dans un amour intéGRAAL démultiplié , QUELLE MAGNIFIQUE VIVENCIA !!! LIBERATRICE !!!!!! INOUBLIABLE !!!!!

gratitudes infinies de dévoiler autant de MERVEILLES A ÊTRE, A PARTAGER, MAGNIFIQUE MICHAËL, dans ce chemin de l’Amour IntéGRAAL , ce chemin commun à tous.tes, et tellement unique à chacun.e, tellement mensonger, réprimé, rempli de peurs, de blessures, de pères-versions erronés par l’orgueil de vouloir savoir mieux que quiconque, et là, restauré ce we dernier dans sa MAGNIFICENCE, HUMILITE, SAINTETE, oui, oui, oui, SAINTETE, enthousiasme, puissance, tendresse, courage, allégresse, MON COEUR JUBILE à la pensée de LA PURE AUTHENTICITE avec laquelle nous avons été transporté.e.s à l’essentiel à être, par dessous les voiles de nos personnalités, QUELLE MAGISTRALE SYNCHRONICITE !! que cet échange avec Benjamin ait eu lieu ce matin 14 février, que chaque jour soit fête des amoureux.euses, ULTIME VENERATION A LA VIE qui nous respire qui que nous soyons, oui,oui,oui, TISSERAND DE L’AMOUR MICHAËL, quel suprême chemin partagé ensemble, rien ne sera plus jamais pareil, HALLHELHUYAH !!

Marie Chantal, le 14 février 2017



Hélène de Saint Pierre de Frugie

Michael, c’est le deuxième accompagnement que je fais avec toi et celui là avait une saveur toute différente. Le premier tournait autour de mon précédent couple. Pour celui là, j’étais de nouveau célibataire.

Tu es arrivé en me disant que tu voyais un petit garçon caché sous mon corps de femme. Dur à entendre mais tellement vrai.

Tu m’as expliqué comment EST, Parle, se Comporte une femme puissante. A l’évidence, la femme puissante n’osait agir en moi que dans de rares moments.

J’ai commencé à essayer de changer. Mais essayer n’était pas assez. 

Tu m’as bousculée, mon ego a reculé, s’est rebellé, s’est vexé, tu as tenu bon. Tu ne m’as pas lâchée, au sens propre comme au sens figuré…

Je me suis énervée, contre toi, contre moi, contre le monde entier. 

Tu t’es énervé aussi. 

Tu aurais pu partir, abandonner, tu as tenu bon, tu es resté.

Tu m’as guidée, le jour et la nuit aussi pendant 3 jours. 

Tu m’as encouragée, tu m’as cajolée, tu m’as prise dans tes bras. Comme un homme… avec toute ton attention, toute ta présence et tout ton amour.

Mon armure a commencé à fondre, petit à petit …

Tu m’as donné du plaisir, tu m’as fait confiance.

Ce n’est qu’après ton départ que j’ai réellement pris la pleine mesure du changement enclenché.

Pour m’aider à tenir le cap,  je regarde tes vidéos, elles sont claires, efficaces, inspirantes…

Aujourd’hui, j’ai initié pour la première fois un homme au tantra. Ca s’est passé merveilleusement bien et c’est vraiment la femme en moi qui était présente.

Je reste vigilante, je travaille sur moi à chaque instant. Et cette grande exigence, Michael, c’est à toi que je la dois.

Alors merci pour ta droiture, ton intégrité, ton exigence. Merci d’accompagner par l’exemple, par ton exemple.

Merci pour tout ce que tu m’as donné… Et à bientôt pour un autre accompagnement, je l’espère en tout cas. :-))

Hélène, le 13 décembre 2016



Maryline d’Istres

Michaël, comment poser des mots sur ce que ces quelques jours en ta compagnie m’ont apportés, comment ils m’ont changée, transformée, apaisée… ?

Ce travail (oui… quand même !) sur moi avec toi est d’une puissance énorme, d’une telle évidence. Tu dis ce que les autres « praticiens, aides, accompagnateurs » voient peut-être mais gardent pour eux. Quel plaisir de me redécouvrir ; de trouver ou retrouver cette harmonie intérieure. 

Bon, je n’oublie pas ce premier enseignement… Je terminerais donc par les paroles d’une chanson que j’ai entendue alors que je réfléchissais à ce que j’allais écrire sur cette page…

« J’ai cherché un sens à mon existence
J’y ai laissé mon innocence
J’ai fini le cœur sans défens
J’ai cherché l’amour et la reconnaissance
J’ai payé le prix du silence
Je me blesse et je recommence
Tu m’as… comme donné l’envie d’être moi
Donné un sens à mes pourquoi
Tu as tué la peur qui dormait là
Qui dormait là dans mes bras. »

Un très très grand merci !

Maryline, le 12 décembre 2016



Nadine de Maillane

Bonjour Michael, j‘ai envie de partager avec toi ce que je vis depuis notre rencontre. Seulement 2 h en ta compagnie m’on permis d’avoir un autre regard sur la vie, sur le champ des possibles, de raviver ma flamme intérieure, ma pulsion de vie, ma mise en mouvement.

Ca à commencé par une onde de désir, de plaisir dans la nuit et depuis 2 jours je fais l’expérience d’être et ne suis pas dans le jugement, les peurs, les doutes, l’attente, les inquiétudes, la pression, les objectifs…

Quelle sensation de liberté… juste être, savourer, goûter, déguster, apprécier le moment. Pas d’excitation, de grande joie, d’euphorie… non, juste une présence à ce qui Est.

Depuis des années je cours après « ma mission de vie »… et si c’était ça ma mission? Etre, accueillir la vie, me laisser porter par ce qu’elle me propose…

Mon mental friand, gourmand de compréhension, aimerait comprendre ce qui s’est passé durant notre échange qui me permette de toucher du doigt ce sentiment de liberté, cet état…

L’idée d’agrandir ma zone de confort me plait, j’ai toujours eu du mal avec l’expression « sortir de notre zone de confort ». C’est tout de même curieux cette sensation de « se foutre de tout » !!!

Passe une très belle journée… A bientôt… De coeur à coeur,

Nadine, le 1 décembre 2016



Carol de Nice

J’ai ressenti un besoin si fort de dépasser un profond blocage pour ne pas mourir à petit feu que je me suis lancée le défi de prendre mon instinct de survie  à bras le corps, au sens propre comme au sens figuré.

Je me suis donc plongée pendant 3 jours dans l’approche tantrique dans la perception subtile de Michael, son expérience de l’amour et du plaisir m’a permis de découvrir une dimension sensorielle de mon corps qui m’a permis à m’autoriser le plaisir des sens dans une pureté absolue. Cette rencontre avec mon corps et mon plaisir comme un précieux cadeau que je me suis offert à travers l’accompagnement délicat de Michael.

J’ai joué le jeu à fond en plaçant une confiance absolue à lui et je m’en félicite. Il bouscule et il a été exigeant sur l’engagement de mon changement : laisser tomber mes résistances et accueillir de façon inconditionnelle.

Ce déblocage m’a permis cette étape si importante qui va orienter les décisions à prendre pour mon avenir proche. C’est dire l’enjeu. J’ai appris durant cet accompagnement à accepter la beauté de mon corps (très gros effort tant j’étais conditionnée par l’image de perfection renvoyée par les médias et publicitaires). J’ai appris à accéder à un plaisir si délicieux que je m’interdisais à cause d’une culpabilité éducationnelle et la  maladresse répétée des hommes que j’avais pris comme compagnon de vie ou amants.

Michael m’a accompagné avec beaucoup d’attention et m’a appris à affûter mon discernement sur les situations que je me suis créée : je suis entrée avec ferveur dans le vrai, ma propre vérité ô combien émouvante et tendre lorsque nous l’atteignons, j’accepte d’être qui je suis.

Avec lui, j’ai atteint mon but : la peur des hommes et de l’amour physique s’est peu à peu envolée, laissant place à une énergie sexuelle située sur le premier chakra et qui éveille avec douceur tous mes autres points  de chakra. Cette libération et liberté m’ouvrent à tout un champ des possibles insoupçonnés et décuplée de mes activités personnelles, intimes et professionnelles.

Je ne puis que recommander l’approche peu commune, audacieuse et respectueuse de Michael.

J’ai adoré cet accompagnement, merci !!!

Carol, le 15 novembre 2016



Nathalie de Cassis

Comment décrire ce week-end qui a été pour moi d’un enchantement absolu. Une parenthèse de douceur et de plaisir sensuel alliant le Prana et le Tantra. Une alliance formulée comme un charme magique par un véritable enchanteur, héritier de connaissances de notre inconscient collectif et ancestral, intuitif et puissant : Michael Gallasch.

Un homme que je trouve magnifiquement beau et dont le talent m’a aidé et guidé à révéler ce bijou d’ « être » qui est en moi : être à l’infini qui je suis dans ma pureté, être seulement qui je suis lorsque je laisse tomber de mes épaules mes manteaux de connaissances, d’enseignements et d’histoire personnelle. Entrer dans le vif de mon propre roman : l’antre brûlant et envoutant de mon Être.

L’expérience que m’a fait vivre Michael et le groupe des participants, lors de ce stage sur deux jours et une soirée, dépasse l’entendement intellectuel. Il faut le vivre. Michael propose un appel à la Vie. J’ai plongé grâce à lui dans les profondeurs somptueuses de mon être d’amour pour moi-même et les autres. Pour qui ose s’y glisser avec confiance, j’ai enlacé mon enfant intérieur délicieux et joyeux. Les énergies que j’ai débloqué et développé à partir de la caresse tantrique, telle que le conçoit Michael, m’ont permis de nourrir mon apprentissage pranique.

Que m’a donc apporté cette initiation pranique ?

Je me suis allégée d’une digestion encombrante. J’ai le ventre calme et l’esprit plus libre, plus élevé. Une sensation de bien-être et de légèreté. Les premières heures ont été difficiles mais l’élan de groupe est stimulant et joyeux pour passer ce cap délicat de nos changements d’habitudes alimentaires.

Je ne peux que recommander ce stage pour qui veut enclencher un changement profond de soi.

Le stage de Michael m’a apporté un solide base d’ enseignement de moi vers moi-même (un cadeau de moi à moi) pour pouvoir participer au changement que je veux voir paraitre dans le monde sociétal actuel que je perçois et qui ne me plait pas.

Je pourrais aussi ajouter, à mon avis,  que Michael Gallasch participe à sa façon à ce changement. Par le fait de me faire comprendre qu’il est  indispensable de développer mon propre discernement, de ne pas être en intrusion sur le territoire de l’autre. Il partage généreusement tous les outils nécessaires durant le stage pour qui sait être attentif.

J’ai appris à voir la vie avec amour et non plus comme un devoir et cela en restant à ma place, comme une façon de me rapprocher de ma puissance de femme.

Nathalie, le 15 novembre 2016



Philippe de Toulon

Aucun mot ne pourra décrire la saveur de cette expérience avec cette belle Âme qu’est Michael. Je vais néanmoins en faire un pale témoignage.

Même s’il peut à certains moments décontenancer par sa façon bien à lui de nous inviter à parler en partant de nous, de JE… (preuve pour moi de son authenticité)… toutes ces interventions, sans exception, m’ont obligé à ne pas me cramponner au savoir, au connu. Ils nous invite à lâcher prise, à faire l’expérience en partant du moment présent, de l’ici et maintenant.

Reçois Michael toute ma gratitude pour la qualité de ton enseignement qui m’a prouvé que l’on peut être nourris d’AMOUR inconditionnel.

A très bientôt,

Ton Ami Philippe, le 14 novembre 2016



Anne d’Aubenas

Je viens de participer à un stage de Prana-Tantra à Saint Cyr sur mer.

Je remercie de tout coeur Michael pour la profondeur et le sérieux de ce que nous avons vécu pendant ces 2 jours.

Ce que j’apprécie le plus chez Michael, c’est sa sincerité ainsi que son grand travail de recherche.

Anne, le 24 septembre 2016



Isabelle de Firminy

J’ai des étoiles dans les yeux, je me sens flotter de bonheur comme si le poids le plus lourd s’était tout simplement volatilisé pour laisser place à une joie immense et un sentiment de bien être intérieur qui je sais va me propulser vers la lumière.

J’ai commencé un travail depuis quelques mois et grâce à votre amour il semblerait qu’il soit presque achevé.

Au moment où je vous écrit, des jolies larmes de reconnaissance coulent sur mon visage.

Je revoie l’intensité de vos regards, de vos paroles, de vos caresses…. et il ne se passe pas une minute sans que je sois baigner dans ce cocon de tendresse…..

MERCI pour cet amour ETERNEL !

Isabelle, le 22 septembre 2016



Kamel de Saint Etienne

Bonjour à tous !!

Il y a quelques jours je ne connaissais ni le Prana ni le Tantra. Aujourd’hui grâce à vous j’ai pu toucher du doigt cet art de vivre.

Moi, qui me goinfrait de tout pour combler un vide. Grâce à vous, j’ai pu comprendre que l’on pouvait se nourrir autrement…

Merci à vous tous, j’ai pu pour la première fois me nourrir de votre amour et de l’énergie que j’ai senti au plus profond de moi. Je suis le premier à en être surpris mais je dois bien avouer que quelque chose a changé en moi.

J’espere que je pourrais profiter longtemps de ces évolutions intérieures. Je suis conscient que j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir mais merci à vous tous de m’avoir aidé à mettre le pied à l’étrier.

Je remercie tout particulièrement Michaël, qui a su par son ton juste et sa délicatesse, m’amener à découvrir de nouveaux horizons intérieurs.

Au début du stage j’appréhendais que la démarche soit trop brutale pour le novice que je suis, mais  Michaël a su gérer chacun de nous dans une parfaite fluidité  et le respect de chacun.

Gratitude à tous, en espérant  vivement que nos chemins pourront se croiser à nouveau.

Kamel, le 22 septembre 2016



Nathalie d’Allonnes

Il m’a fallu plusieurs jours pour décanter et observer dans mon être ce déferlement d’amour que j’ai reçu durant cet incroyable week-end.

J’ai traversé des zones de fortes turbulences et d’inconfort. Parfois même je n’ai pas pu…

Mais chacun d’entre vous, à votre manière, par l’intensité de votre regard, la douceur de votre touché, par vos mots si doux et si chaleureux, m’a aidé, soutenu, encouragé dans un climat de grande confiance et de bienveillance et je vous en remercie infiniment.

Sur le chemin du retour, dans le train qui me ramenait sur le Mans, j’ai reçu deux messages très forts de la vie que j’ai envie de partager avec vous.

Le premier est lorsque j’ai voulu mettre mon portable sur mode Avion pour ne pas déranger mes voisins, je suis tombé sur le nom de la musique que j’avais choisi lorsqu’on m’appelle : ILLUMINATION. Cela m’a fait sourire.

Quelques heures plus tard, je regardais par la fenêtre du train, me nourrissant du paysage, voulant profiter de cette beauté et être le plus possible dans le présent. Lorsque je vois sur le côté d’une route de campagne, un semi-remorque arrêté. Et sur la bâche était inscrit en grosses lettres qui prenaient toute la longueur de la remorque le mot ILLUMINATION. Et là j’ai ressenti une grande joie en moi.

Et bien voilà où j’en suis, j’ai vécu une illumination. Je le sens au plus profond de mon être. Et comme le chemin est beau !

Que le chemin de votre vie soit rempli de joie et d’amour.

Nathalie, le 22 septembre 2016



Eric de Rennes

J’ai mis du temps à déposer quelques mots ici. Ceci me semblait juste mais je ne savais pas comment exprimer ce que je vis avec Michael.

Avec Michael, j’ai suivi des stages de groupes d’hommes, un accompagnement personnel et un stage de prana – tantra… j’ai même l’impression que ce n’est pas fini 🙂

Je l’ai rencontré sur mon chemin quand ceci était nécessaire. Ces différentes rencontres m’ont permis d’évoluer considérablement, de poser des mots : bonheur, amour, espoir, autre chose…

Tout ne s’est pas passé en douceur. Je suis sorti de ma zone de confort, je n’avais plus le choix, pour aller vers la lumière. J’avais besoin d’être aidé. J’ai accepté que Michael soit cette personne. Il a toute ma gratitude d’avoir accepté de me montrer le chemin.

Le cheminement a donc commencé en début d’année, nous sommes en septembre. Je suis toujours le même mais je me suis ouvert à la vie et aux autres. J’ai appris, beaucoup, appris à écouter, à entendre, à m’écouter réellement, à écouter l’univers, à désapprendre beaucoup.

Tout ceci n’est pas confortable, tout bouge beaucoup. Je suis rassuré car j’avance. J’entends moins mes angoisses… Cela me demande souvent beaucoup d’efforts mais j’ai choisi la joie et l’amour.

Avec Michael, il y a eu la douceur et la colère et tous les autres sentiments. Avant tout, il y a la justesse et l’importance de la rencontre.

J’avance pas à pas, lentement, mais dans la bonne direction. Il est probable que mon chemin recroisera celui de Michael, c’est très bien !

Gratitude Michael.

Eric, le 15 septembre 2016



Sophie de Vence

Il y a des rencontres qui depassent le corps pour atteindre l’âme. Des rencontres qui nous poussent à oser pour aller plus loin.

Des mots entendus qui questionnent et nous menent sur un chemin où il est impossible de faire marche arrière et nous poussent vers l’avant, vers soi, vers plus de connaissance.

Cette rencontre c’est une conference avec Michael qui nous a mené à passer un week-end hors du temps au col de Vence.

Merci pour ton enseignement et ta générosité dans tes accompagnements.

Sophie, 10 septembre 2016



Lydie de Berre L’étang

La révélation de Dieu, de ma Divinité, juste cachée, flouté, par des comportements des schémas mis en place depuis tant de temps, et entraperçu trop furtivement lors de méditation de stage ou bien d’autres techniques et je ne sais quoi, pour la faire rejaillir.

Et là, le Prana déjà… Comme si tout le temps à faire les courses, préparer à manger, manger, digérer et le reste, était dédié à une introspection très pointue, d’une clarté jamais égalé sur soi… et Michael à mes côtés : dans l’amour, clair, àvec de l’espace pour me permettre d’être… Lance un constat… Il peut être douloureux ou pas mais le constat est là.

Cette clarté, cette limpidité, a laissé la place à l’énergie sacrée, l’Amour inconditionnel, un état d’être. Je suis encore pranique a ce jour.

Je t’aime Michael ❤️

Lydie, le 5 septembre 2016



Isabelle de Mimet

Le 26 mai 2016, j’étais participante au stage Prana-Tantra de 2 jours animé par Michael à L’espace Rampale à St Cyr sur mer. J’étais quasi végétarienne déjà et je me suis préparée presque comme demandé (eh oui, je suis plutôt bonne élève !). Mais gourmande et avalant en vitesse,en général une bonne quantité de nourriture..Ca c’est ma tendance bien ancrée…

Je connaissais Michael par le biais du Tantra que je pratique avec bonheur depuis maintenant 6 ans. J’apprécie son côté authentique et provocateur et son énergie bienveillante.

Et puis ce stage s’est vraiment bien passé pour moi. Le bouillon cube, c’était léger et suffisant. Associer le Tantra au Prana me remplissait d’amour et je n’étais pas gênée par la faim. Alors, tout naturellement, quand je suis rentrée chez moi, j’ai continué à boire du bouillon cube… et ça me suffisait largement…

Je respirais par la bouche de grandes goulées d’air, de soleil, de vent, d’amour… Je méditais un peu. Je prenais mon temps d’apprécier le temps dégagé, le sortir de « aller faire des courses », « manger »… Je me déprogrammais plutôt vite… J’étais prête et déterminée… Je n’avais pas de sensation de faim, sauf si certaines émotions surgissaient…

Nous sommes le 25 aout 2016… Cela fera 3 mois demain… J’ai continué, et vraiment, je suis surprise, car j’allais à ce stage par curiosité, sans vraiment cette idée de le faire seule après.

Je mange un petit peu de temps en temps, bois un peu de vin (j’adore…)… et des soupes en sachet… ou de l’eau chaude avec un peu de citron… Bref, je ne m’occupe pas des vitamines et de l’équilibre alimentaire… Ca ne sert pas, puisque je me nourris de ce que mon corps reçoit de partout… Mais je n’oublie pas de le nourrir de cette façon. Je m’en occupe. Et je marche en montagne, à la mer, rando nue dans la campagne…

Je viens de faire une grande prise de sang : tout est normal, sauf que je bois plus car il fait très chaud et j’ai marché trop sans boire une goutte car je n’avais pas de sensation de soif, et le rein souffrait un peu… mais je l’ai très bien senti… j’écoute ce nouveau corps allégé de 12 kilos…

Je me sens très bien, pleine d’énergie, légère, vivante, en lien avec le monde… le contraire de « perchée ».plutôt « ancrée » dans la terre.

C’est bon pour moi et pour mon entourage.

Pas de peurs, une conscience fine qui s’installe. Pas de projet précis de continuer ou pas… Je suis en marche vers un renversement des valeurs apprises, des idées toutes faites, de ce qui se fait ou ne se fait pas… A l’écoute …

Et je remercie Michaël pour sa sincérité et l’amour qu’il porte en lui et qui rayonne.

Isabelle, 25 août 2016



Hélène de Saint Pierre de Frugie

Merci Michael pour cet accompagnement qui a résonné très fort en moi.

J’admire ton honnêteté face à toi même, le courage de se dire, de dire tout même ce qui n’est pas forcément flatteur ou ce qui arrange, de dire juste ce qui est vrai…

Cet été, moi aussi je découvre la joie d’Etre de plus en plus. Tu m’as bouleversée en me disant que je m’asséchais petit à petit ces derniers temps, et mon enfant intérieur s’est réveillé très fort depuis ton passage !

Je joue beaucoup plus avec mon fils, je ris, je me sens joyeuse et pleine d’amour pour mon compagnon, pour mon fils, pour moi et pour la vie…

Je suis en simili vacances, je travaille très peu en ce moment, j’ai renvoyé tous mes patients pas trop malades en leur disant que je voulais profiter de mon fils et de l’été et en leur demandant s’ils étaient d’accord pour revenir en Septembre. Ils ont tous accepté avec joie… La vérité est le meilleur chemin…

Mon compagnon et moi, on tisse l’amour, on se prend beaucoup plus dans les bras depuis ton passage, tout va pour le mieux. Et il commence à prendre sa place d’homme avec moi mais aussi avec mon fils et j’aime infiniment ça…

Merci encore d’être venu Michaël….

Hélène, le 26 juillet 2016



Virginie de Montpellier

Il ne serait pas juste de dire en témoignage :  » l’expérience avec michael a été fantastique ou insupportable ». Il ne serait pas juste que je vienne témoigner dans ces termes, car nous sommes créateurs de ce que nous vivons.

Cette expérience a été éprouvante, fatigante, perturbante, dérangeante, proche parfois de l’insupportable, mais c’était justement cette expérience là qu’il me fallait vivre : cotoyer, apprivoiser, embrasser mes ombres au plus profond de mes entrailles afin de m’en libérer, m’en délivrer.

Il faut être fou et/ou aimer plus que tout la vie pour accueillir cette expérience. Il faut être fou ou aimer plus que tout la vie pour accepter de jouer le rôle de Michael.

Il est facile d’accompagner les gens dans leur lumière, de les amener à voir en eux l’être divin. C’est ce que je fais. La lumière ne se différencie pas de l’ombre, l’ombre ne se différencie pas de la lumière. On choisit et on préfère pourtant voir et vivre la lumière, et mettre de côté notre ombre, peu nourrissante pour notre égo.

C’est un vrai défi d’accompagner les gens dans leur ombre pour leur permettre de voir et ainsi accéder à la totalité de leur être – fait d’ombre et de lumière.

Il faut être fou pour accepter ce défi.

… Alors voilà, j’ai rencontré un fou. J’ai été accompagnée par un fou qui ouvre le chemin aux autres fous. Le fou accueille la vie telle qu’elle est, accueille les expérience telles qu’elles sont, car tout est juste. Tout est juste dans ce qu’il se produit lorsque nous laissons l’espace à ce qu’il se produit.

Michael nous invite à entrer dans cet espace, il en devient le fou et le garde-fou.

« Il faut du courage pour devenir une plante. Il faut de l’amour pour devenir une fleur. « (osho)

… Maintenant, me voilà prête à accueillir et devenir une fleur.

Virginie, 29 juin 2016



Maddly d’Antibes

Hello Michael,

J’ai décidé aujourd’hui de faire le témoignage que je t’ai promis et parce que… tu m’as tellement été d’une aide fabuleuse dans mon éveil  🙂

Aujourd’hui, j’ai décidé de devenir vraiment « coach » et d’accompagner. Je viens même de créer ma page Facebook et j’ai mon premier rendez-vous déjà ! 5 minutes après !

C’est un grand pas pour moi. il m’a fallu 10 ans pour prendre la décision, vraiment, mais maintenant, je me sens tellement faite pour ça.

Et je m’inspire ENORMEMENT de ce que tu m’as apporté, en fait, je rigole au fond de moi… Car je suis tes traces, mais je ne vois pas comment avancer autrement ??

C’est ça que je veux faire, aller chercher la pépite, le potentiel de l’autre et lui montrer, lui poser devant le nez, les yeux, le coeur… et doucement voir sa vision changer et son amour pour lui  évoluer, grandir 🙂

Ah! qu’elle est belle la route vers soi Michael, et comme je t’aime ! Merci vraiment d’avoir été sur mon chemin, tu le sera toujours ❤

Et voici mon témoignage mon cher ami !

Il y a 10 ans de ça, j’avais 23 ans et j’étais complètement perdue et dépendante des autres et de mes blessures, abandonnée, rejetée, en colère, démunie…

Je me souviens que lorsque j’ai rencontré Michaël pour la première fois, je n’avais pas mon permis, je me déplaçais uniquement à l’arrière du 2 roues de mon copain de l’époque et je n’arrivais pas à prendre le bus sans faire de crise d’angoisse… Je subissais ma vie et je la regardais défiler devant moi sans pouvoir faire quoi que ce soit…

Ce qui m’a plu lors de cette 1ère rencontre, c’est qu’enfin, j’étais entendue et comprise ! Vraiment entendue… Cet homme avait vécu des choses 10 fois pire que moi et aujourd’hui il était tellement serein : alors pourquoi pas moi ! Voilà ce que je me suis dit. Et puis, ce côté informel, se rencontrer à l’extérieur, aborder la spiritualité : mais c’était tellement moi !

Ma vision de la vie, du monde a été bouleversée, et j’ai grandi….

En 1 an, j’avais tellement changé ou plutôt, je m’étais tellement rapproché de qui j’étais vraiment…

Je n’avais plus de crise d’angoisse, j’avais perdu du poids, je rayonnais bien plus fort, j’avais mon propre 2 roues que je conduisais : tout un symbole !

Je prenais enfin ma vie en main avec des outils que j’aimais utiliser 🙂

Puis après, je suis repassée par des phases d’apprentissage parfois plus complexes que d’autres, mais je n’ai jamais ressenti de nouveau l’état de dépression, je me suis toujours sentie forte depuis. Je reprenais rdv avec Michael à l’occasion, pour prendre ma petite piqûre de rappel 🙂

10 ans après, j’ai 33 ans, j’ai passé mon permis et je conduis avec plaisir une grosse berline qui appartenait à mon bien-aimé grand-père, je suis une femme bien dans sa peau, épanouie, profondément heureuse, j’ai fait la paix avec mes parents, je suis entourée d’amis de rêve et je vis seule (pour une fois !!!) et en paix… Et ma vie est remplie de cadeaux tous aussi beaux les uns que les autres.

Je suis salariée et je me suis mise à mon compte aussi pour enseigner le chant et animer des ateliers d’harmonisation avec la voix.

Aujourd’hui à l’aube d’un nouveau changement dans ma vie, alors que je souhaite quitter le salariat et me lancer dans l’aventure autonome : je n’ai pas peur, et c’est grâce à ce chemin parcouru dont Michael a été le déclencheur.

Il a aussi été tellement plus : l’ami, l’accompagnant, le père, le frère… Oui, tellement de chose ! Mon ange Michael 😉

Avec tout mon amour !

Maddly, 23 juin 2016



Karine de Florennes (Belgique)

Michaël, Je tiens à te remercier pour ton accompagnement de ce week-end.

Cela faisait des semaines que je me rendais compte que j’avais perdu la joie de vivre et je ne comprenais pas pourquoi. J’avais tellement l’impression de faire de gros efforts pour être sur le bon chemin… Hé bien, j’y avais perdu le plus important : la connexion à mon être intérieur…

Certes, le travail effectué avec toi n’a pas toujours été confortable (et tu as eu bien de la patience 😉 ) mais je sais aujourd’hui, ô combien, il était nécessaire que tu me pousses hors de ma zone de confort pour me confronter à l’idée que j’étais tout doucement en train de mourir dans la prison où je m’étais enfermée seule et que j’étais incapable de voir seule.

Tu m’as reconnectée à la vie et au fait que j’avais le pouvoir de créer la vie que je voulais. Tu m’as également fait comprendre le schéma par lequel il était difficile pour moi d’être dans une relation amoureuse épanouie et j’ai à présent des outils et des repères pour y arriver.

Merci d’avoir rendu possible le fait que je sois à nouveau libre de m’aimer, de m’écouter. Et aussi de me refaire croire en mon rêve de créer une relation épanouie avec un homme.

Le film que nous avons vu ensemble « Me before you » m’a vraiment beaucoup marquée ! Et ton énergie masculine aussi ! Grâce à cette énergie que tu m’as permis de ressentir pendant 3 jours, j’ai à nouveau des repères pour une future relation amoureuse ! Comment pourrais-je encore accepter moins aujourd’hui ?

Merci infiniment pour la richesse de ce que j’ai reçu de ta part en 3 jours ! Etre reconnectée à la vie, ça n’a pas de prix !

Karine, 21 juin 2016



Sidonie de Montauban

J’ai participé au stage de 2 jours fin mai de Prana-Tantra. C’était mon premier stage de Tantra bien que je m’y intéressais depuis quelques temps déjà.

J’ai passé de très bons moments avec le groupe, de nombreux échanges profonds, de coeur à coeur.

Ce stage m’a permis d’expérimenter de nouveaux comportements, de dépasser certaines limites et peurs, de m’autoriser à être de plus en plus qui je suis avec moins de filtres.

L’énergie, l’atmosphère du stage était tout en douceur, en confiance, en bienveillance, dans l’accueil.

J’ai pu observer que Michael met en pratique à chaque instant ce qu’il enseigne. Il se remet en question et essaie de s’améliorer sans cesse.

Il n’a pas hésité à demander ouvertement pardon aux personnes qu’il avait pu blesser par ses réponses un peu trop rigides et abruptes le premier jour. Je lui suis reconnaissante d’être entré dans sa vulnérabilité ainsi, celà m’incite à faire de même à mon tour.

J’ai ensuite vraiment observé un changement dans sa façon de se positionner et d’accueillir plus en douceur quand quelque chose ou quelqu’un sortait du cadre, des indications. Alors que j’avais bien vu les émotions fortes qui pouvaient en découler avant dans pareil cas. J’ai été impressionnée par ce changement, merci beaucoup de cette transformation.

Au cours des échanges et explications, j’ai aimé l’écouter parler et croiser son regard profond et plein de vie. Sentir à travers lui, sa pétillance, son énergie, sa joie à transmettre, sa douceur. J’ai été grandement nourrie dans ces moments.

Dans les derniers moments de clôture du stage, j’ai perçu la tristesse dans son regard, celà m’a émue et touchée.

Par rapport au prana, je sens depuis mon retour qu’il me remplit beaucoup plus et que la faim ressentie physiquement est moins présente.

Ma perception est que les stages de Tantra sont une autoroute pour avancer et encore plus avec le Prana comme support.

De coeur à coeur,

Sidonie, 6 juin 2016



Sidonie de Montauban

Michael a accepté ma demande de venir m’accompagner dans mon cheminement à mon domicile en mai.

Sa venue s’est faite de façon très simple ainsi que nos premiers échanges. Je me suis sentie à l’aise avec sa présence chez moi.

Nos journées étaient ponctuées d’échanges, d’exercices, de temps pour soi… Je me suis sentie libre de réaliser certaines obligations personnelles que j’avais dans la journée, entre nos moments de « travail ».

Je chemine depuis près de 8 ans à travers divers stages et thérapeutes, plus ou moins rapidement, mais certains points restaient encore irrésolus.

Comme je l’imaginais et l’espérais, le fait de pouvoir « travailler » de façon intensive avec un « thérapeute » chez soi est très très efficace si on s’investit vraiment.

J’ai « récolté » à la hauteur de ce que je m’y suis investie.

Michael a été le soutien qui m’a permis de dépasser plusieurs de mes limites, de mes peurs. Je me suis sentie en sécurité et accueillie.

Une nouvelle voie s’ouvre à moi maintenant, beaucoup plus fluide et légère grâce à notre « travail ».

Je lui en suis énormément reconnaissante, ainsi qu’à moi pour mes efforts.

Je sais que je peux compter sur ses conseils avisés et judicieux dès que j’en aurais besoin par rapport à certaines situations que j’ai à mettre à plat.

J’ai également beaucoup apprécié nos échanges sur la nourriture pranique, pouvoir partager sur cette expérience que je vis aussi depuis l’hiver dernier était enrichissante.

Michael est un thérapeute comme il en existe peu, il s’investit à 200% et n’hésite pas à être dans la proximité en venant chez les personnes.

Proximité qui est souvent nécessaire pour dépasser certaines blessures importantes, qu’un accompagnement en cabinet thérapeutique ne permet pas, même après de nombreuses années.

Merci pour tout, de coeur à coeur

Sidonie, 6 juin 2016



Séverine de Perpignan

Merci pour cette merveilleuse découverte. Je suis rentrée chez moi dans un état de joie inexplicable. Je n’avais pas faim (mais envie de manger). Je pense que je vais continuer (à ma façon).

Je mettrai plus de conscience encore et encore dans mes actions et paroles et je vais laisser couler, circuler la vie et ce qu’elle m’apporte.

Quelle joie de te re-voir dans ton évolution, je me suis nourri aussi de ta magnificence. Au plaisir de partager encore avec toi belle âme…

Séverine, le 30 mai 2016

Deux semaines plus tard

Je continu à me « nourrir » autrement mais je m’autorise à manger un petit peu le soir. Déjà j’ai éliminé le petit dèjeuner complètement et le repas du midi, c’est impressionnant. Différemment des périodes de jeûne, effectivement, je ne ressens plus la faim du tout, et quand mon ventre de temps en temps fait grrr, ça ne me fait pas « mal ».

Je suis différente dans mon travail de massage, j’ai plein d’énergie. Les émotions de mes enfants ne m’atteignent plus.

Le week-end dernier j’ai été à une grillade et je me suis permise de « manger ». J’ai été mal tout l’après-midi, je n’ai donc pas mangé le soir et à nouveau le matin j’ai continué mon « prana » et tout est vite rentré dans l’ordre.

je vais bien, je suis en joie, je suis pleine d’énergie, je me sens légère dans mon corps, claire dans mes idées, ma vie est plus douce et puis, je m’autorise. C’est délicieux cet « état ».

Mon fils de 8 ans, à voulu faire « comme moi », il fait ses essais lui aussi et mange quand il en a envie. Maintenant il sait. Quand je dis : j’ai faim, il vient s’allonger sur moi et on fait un gros câlin, c’est superbe.

Un immense merci à l’homme que tu es, je suis fan !

Séverine, 12 juin 2016



David de Paris

Je viens de rentrer du stage de Prana tantra et je me sens dans un état si doux.

Sur le chemin du retour, je sentais mon visage sourire à la vie, je sentais au fond de moi mon corps vibrer comme dans mes plus belles méditations.

Est-ce le Prana ? La gentillesse et la générosité de Michaël ? Le groupe merveilleux ? La conduite du stage qui se fait sans programme en fonction de ce ressens Michaël ?

C’est probablement ce cocktail qui est magique : l’acceuil de ce qui est, qu’il y est ou non parité peu importe, qu’il y est ou non adhésion à un exercice peu importe.

Michaêl veut nous faire ressentir le féminin, il ne nous l’explique pas, il nous le montre, et moi ça m’a ouvert. Je me suis autorisé à extérioriser ce courant que je ressentais seulement dans mon intimité.

Là, en toute sécurité, j’ai pû le vivre aux contacts des autres. Ressentir l’amour inconditionnel, toucher, caresser, se laisser caresser, entendre ce mouvement de la vie.

Mais que c’est bon ! L’extase est là, dans cet permission de se laisser traverser.

Merci à tous et merci Michaël pour ce que tu es.

David, le 30 mai 2016



Isabelle de Mimet

Un beau voyage pranique ce weekend au plus près de l’amour universel sous la conduite enthousiaste et porteuse de Michaël, tout en bienveillance dans le partage puissant du groupe.

Un bel enseignement que je vais digérer maintenant afin d’ ouvrir une nouvelle vision de ce qui me nourrit…

Merci à toi Michael… Gratitude.

Isabelle, le 30 mai 2016



Alain de Montpellier

Je crois que le temps était venu et que ma femme l’avait ressenti. Michaël est venu à nous tel que son nom l’indique pour nous faire prendre conscience de l’amour qui est en nous tous.

J’ai l’impression maintenant d’avoir sa voix de sage qui m’accompagne et me guide sur la voie de la sagesse. Je m’en rends compte à petit pas. Elle m’aide à franchir les obstacles que j’ai disséminé sur ma route par un égo aujourd’hui encore très présent.

Il m’a fait prendre conscience que le socle familial était bien là sous nos pieds, autour de nous et en nous et qu’il n’attendait que notre union pour bâtir une famille unie et solide.

Je ressens maintenant que le chemin qu’il m’a fait prendre m’aide à voir vraiment ma femme et à me découvrir. J’ai envie maintenant de vivre dans la gratitude et voir s’épanouir d’un regard tendre et empli de joie notre enfant.

Il est temps de profiter simplement de ce don du ciel : d’être là et de vivre sur la Terre.

Merci à toi mon ami Michaël

Alain, le 20 mai 2016



Stéphanie de Montpellier

Michael a ouvert une porte en moi. Il a été le révélateur de qui je suis, Stéphanie dans mon féminin sacré, puissance d’amour et d’accueil.

Je pensais savoir aimer mon fils, mais j’étais dans l’envahissement sans m’en apercevoir. Il m’a appris à l’aimer dans l’accueil, le respect, le cadre et la confiance.

Je n’arrivais plus à rencontrer mon mari. Maintenant je sais comment le faire avec amour et respect, et je peux prendre ma place de femme et de mère.

En 3 jours il m’a ouvert les yeux et le cœur, je peux sentir cette énergie incroyable qui est en moi, cette énergie d’amour. Bien sur le travail continue mais la lumière est allumée.

Je te remercie du fond de mon cœur.

Stéphanie, le 20 mai 2016



Christophe de Montpellier

Je témoigne ici, une quinzaine de jours après le stage Prana-Tantra.

Côté Prana, la préparation à été un peu dur ; mais une fois arrivé en stage, grâce aux pratiques enseignés et à l’énergie du groupe, cela à été très facile et c’est – pour ma part – très bien passé.

J’ai continué un ou deux jours en rentrant puis je suis revenus à mon alimentation (végétarienne) ; mais je dois dire que mon rapport à la nourriture à complètement changé.

Côté Tantra, alors que je pratiquais les stages entre hommes, le fait de le faire en mixte et avec ma compagne, m’a ouvert sur d’autres horizons…

Venu initialement pour des problèmes de communication dans de couple, ces moments ont été d’une grande richesse émotive et affective ; l’écoute, les conseils et les structures proposées par Michaël ont été très très bénéfiques dépassant encore aujourd’hui largement l’aura de notre couple.

Avec le recul je suis toujours très heureux du cadeau que l’on c’est fait en participant à ce week-end. Encore un grand merci, Michaël, pour ton accueil, ton cœur, ton écoute et ta grande générosité.

Christophe, 6 mars 2016



Karine de Montpellier

Un jour tout prendra sens…
Alors pour l’instant, ris de la confusion.
Souris à travers les larmes…
Et rappelle toi que tout arrive pour une bonne raison.

Merci Michael d’être arrivé…

Karine, le 3 mars 2016



Eric de Rennes

Mon cher Michaël, cela fait donc quinze jours que l’on s’est rencontrés avec Pascal et mes 11 frères de Brocéliande. Je m’étais perdu depuis pas mal de temps. J’ai commencé le chemin, il y a longtemps, avec des rencontres différentes, le psy tout d’abord pendant longtemps qui m’a permis d’avancer mais pas forcément d’être mieux.

Puis depuis quelques années, les groupes d’hommes qui ont totalement changé ma vie, et puis la rencontre avec Guy Corneau, ses lectures, ses séminaires, un stage avec Bettina de Pauw, « A la source de l’amour », pour se connecter à l’universel, effacer l’égo. Et puis je me suis reperdu et j’en ai pris un peu plein la gueule dans la vie, ça freine.

Aussi, ce week-end passé à tes côtés m’a-t-il redonné la force de vouloir persévérer, mais si tout est confus en ce moment, la possibilité de rencontrer des hommes comme toi, comme Pascal, comme mes frères redonne totalement confiance même quand tout est trouble. Tout semble beau, possible, en valoir la peine. J’ai envie d’amour. Je n’y pensais même plus. J’aime ta force et ta douceur. Nos chemins se recroiseront.

Je t’embrasse.

Eric, 21/02/16



Maria de Veigné

Suivre les messages de la VIE, m’a conduite à écouter mon intuition et à appeler Michaël, ce qui était juste puisque le rendez-vous fut pris aussitôt. Intuitivement je savais que nous étions UN, et je pressentais comment ce nouveau miroir qui se présentait serait encore plus bouleversant que les précédents. Les journées sont intenses.

Le plus beau des cadeaux que je pouvais m’offrir pour incarner de plus en plus l’être que JE SUIS. Dans mon cheminement vers la réappropriation de mon féminin sacré, tu auras une part importante, Michaël. J’exprime toute ma gratitude à LA VIE dont tu te fais le porte-parole, tantôt dans la douceur, tantôt dans la tendresse, tantôt dans l’irritation, mais toujours dans la bienveillance.

La joie pour moi de m’être abandonnée à LA VIE qui comme une mère bienveillante fait montre de la plus grande des patiences pour me susurrer des possibles, à moi de les faire mien encore davantage après ces deux jours d’accompagnement personnalisé à mon domicile.

Namasté.

Maria, 20/02/16



Dominique de Cabasse

On ne le connait pas, mais on le connait tellement bien ; il est le miroir qu’on cherche et qu’on trouve enfin, en face de soi, en chair et en os. Un autre nous-même, tellement pareil, tellement plus loin (sur son chemin) mais tellement proche, tellement différent et pourtant tellement semblable…

Une rencontre puissante de soi à soi – qui ne lâche rien – qui va jusque dans les recoins – qui ne fait pas de cadeau et en même temps qui te fait le plus beau des cadeaux en te permettant de ne plus te mentir, te cacher, tricher avec toi-même d’abord, avec les autres aussi…

Incroyable voyage qui te montre le chemin pour passer de l’inconscience à la conscience, très concrètement, qui te donne les outils pour aller de l’avant, pour cesser de subir la vie, pour lui dire un grand OUI, pour prendre tes responsabilités  et ne plus rien concéder à  la facilité, à l’indolence, à la soumission, à la plainte, au regret, au doute, au mensonge…

Il t’aide juste à te remettre sur le chemin de ta vie, sur le chemin vers toi et vers ton rêve. Avec beaucoup de lucidité, une infinie douceur, un peu de colère parfois quand tu voudrais fuir pour revenir à tes anciens schémas, mais avec une immense bienveillance toujours.

On ne le connait pas, mais on le connait si bien et ce qui est certain, c’est que cette rencontre imprime un lien si profond, de soi à soi et de soi au monde qu’on est pas prêt de l’oublier.

Merci à l’ange que tu es Michaël ! Avec tout mon amour et ma gratitude immense pour ta patience, ton écoute, ta disponibilité, ta persévérance, ta sensibilité, ta douceur, ton intransigeance, ta simplicité, ton humanité, ta compétence.

Namasté

Dominique, 18/02/16



Jean-Christophe de Rennes

Salut à toi globe-trotter de l’Amour.

Je viens pour témoigner de la belle personne que tu es. Le jour où je t’ai rencontré, tu étais le premier homme à me prendre dans ses bras de cette façon. D’abord gêné, puis rassuré par cette voix douce et l’énergie qui passait par mon plexus solaire. Houaaa, c’est ça l’amour d’un père, d’un homme, d’un frère ?

En écrivant ces mots, des larmes coulent, merci Michaël. Merci de m’avoir permis de commencer à devenir ce que je suis au plus profond de moi, un Homme parmi les Hommes de mon arbre. Je sens la validation entamée lors du stage  » puissance d’homme « .

À vous les Hommes, à vous qui voulez vous connecter à ce que vous êtes au plus profond de vous, pensez à « puissance d’homme « .

Jean-Christophe, 17/02/16



Cathy d’Aix en Provence

Rencontre il y a 10 ans. A l’époque il ne consultait pas à Aix et je faisais 1h30 de route pour aller aux RV toujours fixés en pleine nature. J’ai complété mon accompagnement personnel qui a bien duré 2 ans – il y avait du boulot ! – par l’année de stages d’approfondissement que Michael avait mis en place pour les personnes ayant déjà suivi le parcours initial.

Ce fut l’occasion de constater à quel point l’énergie positive de notre ami-coach générait une belle complicité et des échanges aussi bienveillants que constructifs. J’ai par la suite consulte ponctuellement Michael par téléphone a des moments clés pour avoir ses conseils et sa vision des choses. Que dire de tout cela sinon que cette rencontre a change le cours de mon existence ? (Hommage en passant à JPB qui nous a fait rencontrer).

Michael voit vite et juste. Il a la patience et l’humilité des sages, contourne les obstacles et nous met en face des questions de fond en proposant toujours des outils pour mettre en place des soldutions durables. C’est un homme qui pèse ses mots. Sa parole est toujours pertinente même si au départ on peut ne pas être d’accord avec lui. Il a toujours raison le bougre !

Une grande partie du travail se fait entre les séances grâce à des missions et lignes de réflexions fixées ensemble.

Je me suis sentie épaulée et accueillie au cours de ces années dans des situations parfois difficiles et je continue d’utiliser quotidiennement les outils proposes par Michael.

J’ajouterais que son chemin de vie éclectique et sa dimension multiculturelle et polyglotte sont des atouts indéniables, il pense en dehors des ‘clous’ habituels.

Je souhaite à ceux qui ont la curiosité de faire un pas dans sa direction de partager et apprécier à sa juste valeur un bout de ce chemin avec lui !

Pour ma part je le recroise avec beaucoup d’émotion lorsque la vie nous rapproche, je savoure a l’avance mon prochain hug !

Cathy, 17/02/16



Marc de Liège (Belgique)

Comme vous, j’ai rencontré Michaël à un moment clé de ma vie et nous avons eu de magnifiques échanges durant 5 années, au cours desquelles beaucoup de changements sont intervenus sur mon parcours… J’ai directement perçu en Michaël une authenticité et un respect dans l’écoute qui m’ont séduit par leur simplicité et leur vérité, par leur ancrage dans l’expérience personnelle qu’il a accumulée lui-même, tellement plus solide que la théorie répétée sans le vécu.

Toutes nos rencontres, par skype ou « en chair et en os », ont été l’occasion de développer ma connaissance de la fameuse synchronicité des événements et j’ai reçu à chaque fois de Michaël les conseils, les projections, les petits outils qui me convenaient pour progresser dans mon évolution, pour guérir les blessures du passé, pour renforcer ma confiance dans la Vie, dans l’Amour, dans le projet de bonheur qui a été dessiné pour moi.

Une amitié vrai est née ainsi au fil de nos échanges, créant « au hasard » de nouvelles circonstances pour dialoguer à propos de notre chemin vers « le but élevé de notre existence ». Mes parts d’ombre et de lumière co-existent aujourd’hui dans une douce harmonie, et je suis heureux de savoir que la Terre porte des Etres comme lui avec qui il est si agréable de partager.

Marc, 17/02/16



Patricia de Rennes

J’avais besoin d’un travail personnel et j’ai connu Michael par hasard (pas d’hasard) . Sa façon de travailler me convient, une façon de faire très originale et différente.

Je vois qu’il a plein de ressources basées sur son expêrience de vie, cela lui donne une capacité d’écoute et une vision juste et coherente de celui qu’il accompagne.

Son aide m’a donnée des clés pour continuer mon cheminement de vie .

Merci Michael

Patricia, 15/02/16



Bertrand de Grenoble

En 20 ans, j’ai participé à beaucoup de stages et de journées de développement personnel (le développement est forcément personnel), et je suis devenu assez sélectif : l’expérience sert à aller vers ce qui est bon pour moi, et à laisser de côté ce qui ne me convient pas.

J’ai rencontré Michael au cours d’un stage de 4 jours merveilleux au cours duquel – entr’autres – j’ai été surpris de constater qu’une partie de moi était restée dans l’ombre toutes ces années, que le moment était venu de m’en occuper.

Je suis habité par une grosse douleur d’enfant : Il s’agit du rapport à mon père, à l’homme et à l’Autorité. Pour accepter la présence de cette émotion douloureuse, avec toutes les défenses que j’avais mises en place pour m’en protéger, seul un orfèvre de l’âme pouvait le faire, une personne très aimante, très présente et désintéressée (sans objectif personnel, sinon celui d’accompagner le mieux possible, avec coeur).

Michael, mille mercis pour ta présence bienveillante, ta douceur et ta sensibilité, ta force et ta détermination, et la pertinence de tes propositions. Avec toute ma reconnaissance.

Bertrand, 14/02/16



Dany de Roquemaure 

« Retrouver ma voix et ma voie … » 

Du 18 au 23 janvier 2016

Je trouve cette idée excellente, de pouvoir mettre nos témoignages en ligne sur le site, car de nombreuses personnes s’interrogent peut-être, et même sûrement, sur la façon dont se déroule son accompagnement, surtout à domicile…

Il est vrai que ce questionnement est tout à fait légitime, car faire venir chez soi durant plusieurs jours, une personne étrangère {et parfois étrange… se nourrir de prana, autrement dit, de lumière, n’est pas conventionnel par exemple…) et de surcroit, pour une femme seule, accueillir un homme, peut paraître risqué…

Toujours est-il que dans ma famille, certaines personnes se sont inquiétées et m’ont mise en garde contre le pouvoir des sectes… 

J’ai pris ça pour un acte d’amour de leur part, et j’ai pu les rassurer par la suite… 

Lors de son accompagnement sur 5 jours, j’ai beaucoup apprécié les conseils de Michaël, son engagement, sa discrétion, sa façon de s’intégrer dans ma vie de tous les jours, les moments de liberté pour l’un et pour l’autre, et aussi le respect qu’il a eu en acceptant mes choix d’aller ou pas, dans certaines directions, et ça c’est primordial…

Nous avons passé une grosse partie de notre temps, à parler, échanger, décortiquer, analyser, ma façon de formuler et d’appréhender les choses, en les transformant TOUJOURS EN POSITIF…  

Je ne me rendais pas compte à quel point je ne savais pas utiliser les mots essentiellement positifs pour dire ce qui n’allait pas… 

Par exemple, j’ai dû lui demander comment tourner un message que je devais envoyer à mes enfants, pour leur expliquer que j’avais enfin les résultats des recherches qui durent depuis 9 mois, concernant mes problèmes de santé, et que j’avais des interventions à subir.

J’ai commencé mon message de cette façon : « J’ai une bonne nouvelle, le … m’a dit que j’avais… mais qu’on  pouvait l’éradiquer … Ne t’inquiète pas, d’ici là on en saura plus… Gros bisous à bientôt ». Ce qui a eu comme effet de dédramatiser cette nouvelle et de mieux l’accepter…

Nous avions un petit rituel du matin, en faisant un tirage avec le tarot de la transformation « Osho » qu’il m’a fait acheter, avec un jeu de cartes « Speech » et un petit bouquin « La petite voix » méditations quotidiennes d’Eileen Caddy. 

Il m’a fait me projeter dans le futur avec une belle méditation que je garde en mémoire… Tout ce parcours nous l’avons fait tour à tour, selon la météo et nos envies, devant un bon feu de cheminée, en ballade dans la campagne ou dans Avignon où il m’a faite « travailler » assis sur un banc à observer les passants, ou sur la place de l’Horloge devant un bon chocolat viennois chaud…

Le soir je mettais du temps à m’endormir car mon cerveau bouillonnait parfois de tant de choses à accepter et à intégrer…

Nous nous donnions rendez-vous le lendemain matin à une certaine heure convenue pour notre petit rituel…

Je trouvais la vie facile et agréable en sa compagnie et je me félicite d’avoir eu l’envie de cet accompagnement, pas forcément facile à faire admettre, ni à expliquer à l’entourage…

Tout se faisait si naturellement qu’à aucun moment je n’ai senti de gêne ni d’envahissement dans ce tête à tête peu commun…

Et il n’est pas dit que je ne le referai pas revenir une prochaine fois…

Michaël est d’une gentillesse et d’une douceur extrême et sa générosité n’a d’égal que sa détermination à avancer lui-même sur son chemin de Cantilène comme il dit…

Pour faire comprendre ma démarche auprès de mes proches (et en rassurer quelques uns), Michaël m’a suggéré de faire une vidéo avec lui : « Retrouver ma voix et ma voie… », ce qui m’a permis aussi de mettre des mots sur des maux…

Moi qui ai des problèmes de voix avec la corde vocale gauche paralysée depuis plus d’un an, j’ai eu l’agréable surprise de constater une belle évolution, en m’écoutant parler, même si elle n’est pas encore « ancrée » … J’avance à petit pas, mais j’avance…

Voilà en quelques lignes, ce que je peux dire de cet homme destiné à aider son semblable, pour mieux s’aider lui-même… 

Dans une absolue confiance, vous pouvez vous livrer…

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ☼✿♥ԑ̮̑♦̮̑ɜܓ Merci donc encore à mon ami Michaël… Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ☼✿♥ԑ̮̑♦̮̑ɜܓ

Dany, 13/02/16



Suzanne d’Aix en Provence 

Tourner la page…

Lorsque j’ai rencontré Michael je ne pensais pas m’engager à nouveau dans un processus thérapeutique ! Pas du tout ! Pourtant c’était le moment juste, et nous avons eu plusieurs entretiens en face à face.

Ce que j’ai aimé chez lui c’est sa sincérité, son engagement, sa capacité à me comprendre ou à me « bousculer » en douceur quand il le fallait. Sa façon hors norme de procéder comme celle de faire surgir du nouveau à chaque fois sont uniques et découlent de son parcours personnel riche et tout à fait non-conformiste !

J’ai beaucoup aimé son travail, son approche, et je lui suis redevable d’avoir permis qu’une page se tourne dans mon histoire. C’est juste ce qu’il me fallait pour écrire la suivante ! 

Merci Michael et longue route !

Suzanne, 12/02/16



Emmanuel d’Etel 

Bonjour a tous, stage pilote ? On pourrait dire que c’était plutôt le 100ème… 

Au delà de l’incontestable et immense qualité de Michael et Pascal, je crois qu’un grand nombre d’hommes est prêt à recevoir et a vivre une expérience comme ce stage. 

C’est pour ça qu’il m’ a semblé si parfait dans son déroulement. Je n’ ai pas grand chose a dire, je me vis dans un certain silence et me sens porteur d’une présence a diffuser vers l’ autre au delà des masques.

J’ai perdu mon frère ainé quand j’avais huit ans, toute ma vie j’ai cherché des frères, et là j’en trouve 11 d’un coup… Je reste cool avec ça. 

Embrassades fraternelles pour tous.  

MERCI

Emmanuel, 12/02/16



Jean de Peymeinade 

Quelques lignes ne peuvent sufire pour traduire ma reconaissance envers Michael, thérapeute autodidacte, mais d’une grande efficacité. Son sens précieux de l’écoute pour entendre… même ce qui n’est pas dit, lui permet un accompagnement dans la démarche de découverte de soi que bien des « spécialistes » n’ont pas !   

Accompagnant dans la démarche de développement personnel qui fut la mienne, il a su m’aider à cheminer pour devenir qui j’étais vraiment… J’ai fini par le nommer :  » Parole magique  » … Tout est dit dans ces 2 mots.

Jean de Peymeinade, 10/02/16



Eva de Fréjus

Nous avons entamé notre échange, ma vie et l’accompagnement de Michaël, le 23 juin 2010. Notre rencontre eut lieu à la base nature à Fréjus.               

Je ne cache pas que je n’ étais pas très à l’ aise. Concernant ma vie je suis de l’espèce des taiseux. Il allait falloir parler à cet inconnu ! Je crois que la curiosité, oui je suis curieuse de connaître l’autre, mon semblable en humanité, a fait que je suis allée vers lui. Voilà pour le cadre. 

Pour le reste, vous qui me lirez, sachez que j’ai subi une belle transformation. Je croyais tout savoir de moi, de mon passé, de mon présent. Non, mais à travers les différentes « missions » fixées par Mira, j’ai compris. Atterrissage parfois douloureux mais salutaire. La rencontre avec Mira m’a donné la clé pour une nouvelle perspective : le passage d’ une définition difficile , voir négative de ma vie comme ne pas mourir, à une vue positive d’un « vivre réellement ». 

Dans cette quête, Mira m’a accompagnée en semant sur mon chemin des outils donnés à voir par sa parole, par un langage approprié. Je crois raisonnable de dire que son approche est celle de la totale confiance, de l’optimisme, du pari sur la capacité de « l’accompagné », à regarder sa vie en face.              

Je pourrais en dire d’ avantage…  car je sais être intarissable, mais inutile. Vous jugerez « sur pièce ».  Alors bon vent avec Michaël.  Ne craignez rien, il est la bienveillance fait homme.   

Eva, 10/02/2016



fotosearch_styloplume