Etre avec moi

Castres (81), France 🇫🇷

Je suis assis dans un salon de thé avec des produits du commerce équitable. J’ai commandé une tasse de thé, “qui n’en est pas un”. Du Rooibos au goût “Africa Masala aux épices ». Enfin un salon de thé qui fait vraiment “salon”. Il y a des canapés et des fauteuils et une ambiance feutrée très agréable. J’y suis bien et du coup l’envie d’écrire m’est venue. 😍

Le projet de visiter Toulouse aujourd’hui n’a pas été réalisé. J’ai changé d’idée au dernier moment et je me suis installé ici. En partant du salon tout à l’heure je vais sûrement me promener un peu en ville et peut-être voir un film au cinéma. Quoi qu’il en soit, les circonstances m’invitent de plus en plus au silence et à être avec moi. 💓

IMG_3030

Tout tourne autour de ça pour moi en ce moment, depuis un certain temps déjà. Je comprends bien que je ne pourrais jamais entrer en profondeur avec moi-m’aime, si je n’arrête pas de bouger. C’est un défi énorme… et pour y arriver les signes me font faire des détours pour faciliter le chemin. 😅

Mes voies de fuite sont surtout les films, la nourriture solide et mes vieux réflexes de sauveteur. Je vois bien comment je fais et je vois bien aussi pourquoi je me fuis. La partie facile à constater par moi-même est la pression à la production… Il faut “faire” quelque chose… tout le temps. Et si je ne trouve rien à “faire”, je crée donc un problème à résoudre” 😏

Derrière cette pression se trouve autre chose. Je le sens tout le temps. La présence avec moi-même est tellement intense que j’ai du mal à rester tranquillement en état d’intériorisation. Ca me crée un stress terrible… Quand je suis avec une partenaire c’est déjà plus facile. Quand je suis seul, c’est un état d’être que j’ai besoin d’appréhender. Je ne peux pas y aller franco. 😇

Ce n’est pas pareil d’être seul quand je me promène, quand je fais des choses, ou d’être seul et vraiment avec mon moi en profondeur. Je sens toujours « la présence de la Vie », ce n’est pas ça le problème. Je sens, je perçois le divin en toute chose, quoi que je fasse. Mais quand la Vie me demande d’être profondément avec moi, j’ai l’impression que pour y arriver, je dois m’isoler. Et déjà en l’écrivant je sens de la tristesse. 😢

J’ai toujours aimé être entouré. J’ai toujours senti que sans « les autres” ma vie n’avait pas de sens. Il y a donc peut-être un conflit interne à dépasser. Celui où être en lien profond avec moi n’a pas de sens, parce que les autres ne sont pas là. Pourtant je ne peux qu’aller vers moi-même seul semblerait-il. 😏

Entre temps, je me suis fait servir un délicieux chocolat chaud aux épices. Wow… quel délice ! C’est d’ailleurs mon troisième jour aux boissons depuis que je suis parti d’Amsterdam. Même le chocolat, je le préfère liquide maintenant. De boire m’aide énormément dans mon élan de me rencontrer, car avec le ventre vide mon cœur est d’avantage plein et mes sensations multipliées. 💓

Alors, je vais y aller doucement. L’endroit où c’est le plus facile pour moi d’être avec moi-même est sur le lit. C’est vrai, on pourrait croire que ce serait plutôt dans la nature, comme pour la plupart d’entre nous. Eh ben, pas pour moi. Pour moi c’est sur le lit. J’aime commencer assis adossé contre le mur avec une musique pour dormir très très doux, que j’ai trouvé sur YouTube. Quand je sens que ça se calme en moi et que j’ai du mal à rester assis, je m’allonge et me laisse emporter par « ce qui est là ». 🙏

Pour démarrer ce processus, le plus facile pour moi est de commencer aux heures de la sieste, ou en début de soirée pour glisser par la suite dans une longue nuit de sommeil, souvent intense et profonde. J’adore l’état dans lequel je me trouve dans ce cas. Ce mélange d’hyper-présence et de détente, tout en voyageant vers des lieux et des expériences que je ne pourrais pas décrire par la suite, est absolument délicieux. Tout ce qui reste après est une ressentie douce avec un mélange de sentiments très agréables mais non définissables. 😴

Bon, il est temps de quitter le salon de thé. Des gens entrent pour manger. Malgré le fait que le salon est un peu isolé, sa qualité remplit les tables. Merveilleuse journée à tous. ❤️ 

Défaut ou défi

 

Burlats (81), France 🇫🇷

Et ça revient ! Encore et encore… Mon miroir me montre à quel point je suis encore capable de me mettre dans l’état de victime et de susciter de l’aide des autres en me plaignant. C’est sûrement moins qu’avant, parce que je mets beaucoup d’attention sur les mots que j’utilise et les attitudes que je peux avoir face à quelqu’un. 😅

J’avoue que je n’ai pas l’impression de me plaindre… Je n’ai pas l’impression non plus que je cherche de l’aide. Mais, je fais confiance au miroir. La question n’est donc pas si oui ou non je me plains, mais plutôt où, quand comment, avec qui et dans quelle mesure. En réfléchissant et en scrutant mon miroir de plus près, je vois bien que ce que je semblerais faire n’est pas volontaire. Je pense qu’à un endroit je n’entends pas bien ce que la vie me murmure… 🗣

Alors, tout en me demandant ce que cela puisse bien être, je me trouve au téléphone avec Sébastien, dont c’est l’anniversaire aujourd’hui. Vous vous souvenez ? C’est l’homme chez qui j’étais en Martinique. Il est pour quelques jours ici en France et va divinement bien… Positif, enthousiaste, heureux… le vent en poupe, quoi ! Bien évidemment, je constate tout de suite l’autre facette du miroir… celle qui apporte la réponse ! ⁉️

Il me partage ce qu’il vit et me dit à la fin qu’il espère que son expérience pourras me servir. J’avais mes oreilles grandes ouvertes, même si je n’entendais rien de nouveau et que je suis déjà passé “par-là” à plusieurs reprises. Il faut que je sois vraiment borné et stupide pour renier de l’information qui me tombe dessus toute cuite. Il est clair que son partage est essentiel à ce que j’ai à mettre en place, ou à approfondir, en ce moment. 😅

En l’écoutant, il me semble que c’est son capacité d’être en silence… en méditation… avec lui-même… qui lui ouvre les portes en ce moment. Alors, je me dis que ce miroir plutôt “négatif”, dont j’ai parlé plus haut dans l’article, n’est pas vraiment mon miroir ! Mais qu’il s’agit plutôt d’un défi me permettant de rester calme, d’entrer dans mon espace de silence et de rester centré. Quoi de mieux comme entrainement que d’être défié en permanence ??? 🤡

Ce correspondrait bien, car je vois bien que mon “incapacité” de “faire le chat” autant que la Vie me le demande, fait que je m’active et crée carrément des problèmes pour avoir quelque chose qui m’occupe. Ce matin c’était le vibreur de mon téléphone qui ne marchait plus. Tout en essayent de comprendre ce qui m’arrive, j’ai réussi bien évidemment à résoudre le problème. 📱

Bon, même si ça me semble clair, je sais que je peux tourner les choses comme je le veux avec ce mental bien entrainé et mon ego qui aime fuir quand il le peut. Alors, je vais tirer quelques cartes pour vérifier. J’ai choisi deux jeux d’Osho et La Petite Voix d’Eileen Caddy. Pour faire des tirages sans avoir les jeux, vous trouverez deux liens dans la partie droite de mon blog, juste en-dessous de l’annonce de ma retraite suivante. ♣️

IMG_0003.jpg

Cette première carte m’indique je n’était pas bien loin. Je le considère comme une invitation à entrer dans l’instant présent et à arrêter (encore plus) d’anticiper le futur ou à ressasser le passer. Je trouve que j’avance bien là dedans, alors je vais tirer une carte d’un autre jeu pour avoir plus des précisions. 😇

IMG_0004

Mmmm… cette carte me répète que j’ai simplement le choix, ce que je n’arrête pas de répéter à ceux qui sont autour de moi. Si je ne me calme pas, c’est l’enfer… Si je me pose et entre d’avantage dans l’ici et maintenant, c’est le paradis. Comme j’aime aussi des mots clairs, sans besoin d’interpréter, voici le texte de La Petite Voix. 😅

IMG_0002.jpg

Ca ressemble beaucoup à l’échange que je viens d’avoir avec une amie concernant la Biodanza et les personnes qui nous attirent ou avec qui, au contraire, c’est difficile d’être en lien. Ce dernier texte m’explique pourquoi j’ai du mal à me poser. Il y a une notion de dévalorisation et le besoin me prouver et d’être reconnu qui semblent me motiver à faire plus que nécessaire. Mmmm… 🤡

C’est tout l’information qu’il me faut, car je SAIS avec ma conscience ce que je vaut. Il doit sûrement encore rester de la dévalorisation résiduelle et il s’agit peut-être aussi des réflexes comportementaux anciens que j’ai à cesser d’avantage. Bon… je vais laisser descendre… méditer dessus. 💓

Je me mets tout le temps en question. C’est le changement qui en découle qui fait bouger ma vie et qui fait apparaitre la Magie. Ne vous faites jamais de souci pour moi, car ce que je partage avec vous, ne signifie jamais que je ne vais pas bien. Au contraire, je vais de mieux en mieux… en mieux… en mieux… en mieux… et plus encore. 💖

Merci à vous tous d’être là… Hier et aujourd’hui c’était l’atterrissage chez mon ami à Burlat. Demain, nous allons profiter du soleil annoncé pour faire un tour à Toulouse, que je ne connais pas du tout, à part la gare et l’aéroport. 💖💖💖

Je n’abandonnerai jamais mon rêve

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

J’étais dans le tram en route pour faire un dernier petit tour dans le centre avant mon départ demain pour Castres, près de Toulouse, quand quelqu’un m’a demandé où sortir pour se rendre à sa destination. Du coup, comme je suis fidèlement les signes quand je le peux, comme je lui disais où descendre du tram, je suis descendu également. 🚃 

Je ne peux jamais savoir ce qui va se passer, mais en suivant les signes je suis persuadé d’arriver à bon port un jour. Je suis intimement convaincu que la Vie Elle-m’aime me guide… tout le temps… et partout… et qu’en l’écoutant de mon mieux, je l’entendrais de plus en plus… et de plus en plus clairement. 🎮 Lire la suite…

Israel-is

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Hier soir, par un concours de circonstances, je me suis trouvé dans une assemblée avec des juifs et des Israéliens.J’avais simplement suivi les signes et avec mon Ami Ruben et nous avons atterri d’une manière imprévue chez une arrière nièce à moi. 👨‍👨‍👦‍👦👩‍👩‍👦‍👦

Il s’agissait d’un lancement de projet, « Israel-Is », pour les soldats qui quittent l’armée en Israël. Même si nous n’étions pas très nombreux, une vingtaine de personnes, ça semblait assez important, puisqu’il y avait parmi nous l’ambassadeur d’Israël. 🇮🇱 Lire la suite…

Lisez moi doucement

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

J’écris surtout pour moi ! Mais de temps en temps quelqu’un me demande pourquoi, dans ce cas, je met tout en ligne ? Et ils ont raison. À premier vu ça manquerait de cohérence. Je pourrais répondre qu’il y a sûrement une raison inconsciente. Mais au fond de moi, je sais que ce n’est pas vrai ! J’ai quatre raisons même, bien conscientes. 😌

Avant-tout, la toute première raison est que j’ai déjà tout lâché. Plus de possessions, plus d’obligations, plus de travail ni assurances… même pas de retraite… et j’ai laissé partir aussi les amis dont l’évidence me montrait que la différence devenait trop grande pour une relation entretenable (liberté grammaticale d’écrivain). Il est possible aussi que les retraites vont toucher à leur fin. Ce blog est en ce moment tout ce qui me reste de ce qui me lie encore au monde tel que je l’ai connu. Ma liberté intérieure n’est pas assez grande encore pour partir complètement, sans attaches. Votre présence est donc vitale pour moi. 😍 Lire la suite…

Oh Capitaine, mon Capitaine

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

A première vue, le titre pourrait faire allusion à l’époque où j’étais officier dans l’armée hollandaise. J’ai quitté en effet deux semaine avant ma promotion de capitaine. En même temps, après réflexion, je pense que ma manière d’être parti était bien ma première révolte ouverte contre la structure rassurante et enfermante de la société. ✏️

Certains parmi vous ont peut-être reconnu l’expression ? Elle vient du film “Le cercle des poètes disparus” avec Robin Williams et plusieurs jeunes acteurs qui ont fait une belle carrière par la suite. Je l’avais vu quand il est sortie au cinéma en 1990 et quand je l’ai récemment vu dans la liste des films disponible sur le site où je vais tout le temps, je n’ai pas hésité à le télécharger. 🎞  Lire la suite…

Je suis un reporter

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Selon le dictionnaire de mon ordinateur, un reporter est un « journaliste qui fait des reportages », puis un journaliste est « une personne dont le métier est de collaborer à la rédaction d’un journal ». Et c’est bien mon cas ! Donc je suis un reporter… 😌

Selon ce même dictionnaire, je suis un écrivain, car un écrivain est « une personne qui écrit des ouvrages littéraires ». Un ouvrage est « un texte publié » et le mot « littéraire », toujours selon le même dictionnaire correspond à ce « qui concerne la littérature ». Puis le mot « littérature » fait référence entre autres à « l’ensemble des ouvrages publiés sur une question. Alors, avec 250 articles en un an, je pense que ça fait de moi un écrivain et un reporter ! 😊 Lire la suite…