Des cadeaux

Amsterdam, Pays-Bas 🇳🇱

Ca fait déjà quelques jours que je suis de retour dans la ville de mon enfance. Je pense que parmi toutes les villes que j’ai visité c’est bien ma préférée. J’aime entre autres sa taille. Tout peut se faire à pied, même si les “Amsterdammers” prennent le vélo ou le tramway dès que la distance dépasse 200 mètres. J’emprunte un vélo de mes amis uniquement quand je suis pressé, ce qui m’arrive rarement. 🚲

L’autre jour Marion, l’Amie adorable de Ruben, en me voyant partir à pied vers l’ambassade de l’Inde au nord de la ville pour chercher mon visa, m’a dit : “Tu peux prendre mon vélo si tu veux”. Après lui avoir remercié pour sa proposition, je lui ai demandé : “Pour quoi faire ?”. Sur quoi elle me dit, tout à fait logiquement : “Pour être de retour plus rapidement !”. Je lui ai répété gentiment ma première question : “Pourquoi ? Je n’ai que ça à faire !!!” 😍

IMG_3847

Je n’ai que ça à faire. Et p….. que c’est bon ! Depuis que je suis ici, je prends mon petit sac à dos et pars vers la ville à pied. J’ai parfois une intention, une course à faire ou un envie que je veux assouvir…  J’aime me perdre dans les rues en centre ville. Je ne me perds pas vraiment, je connais la ville trop bien. En une journée je marche environ une quinzaine de kilomètres, que je ne vois pas passer, à tel point Amsterdam est une ville agréablement animée. 🔥

J’aime passer dans les rues touristiques et commerciales principales et regarder la foule. En chemin j’adore m’arrêter par-ci ou par-là pour boire un thé à la menthe fraiche ou manger une délicatesse typiquement d’ici. Je raffole du hareng cru avec oignons et cornichons sucrés, des krokettes (à base de ragout), les frites que vous ne trouverez nulle part comme ici, des sandwiches avec des spécialités à base de charcuterie de vache ou avec du fromage. Les portions sont généralement généreuses et la qualité bonne. Surtout si tu sais où aller ! Etonnament, je mange jamais de pizza à Amsterdam !!! 🍕

Les gens d’ici sont particulièrement accueillants. Certes, ça diminue avec le temps. Dans ma jeunesse c’était encore plus fort. Les gens se saluaient facilement sans se connaitre, s’entraidaient au moindre besoin et faisaient souvent de l’humour spontanément. Il y a même un mot spécial pour l’humour typique d’Amsterdam, “gein”. Je m’en souviens encore. Ce n’est plus pareil aujourd’hui, mais en marchant dans les rues, juste en souriant, pleins d’inconnus me disent verbalement bonjour ou me souhaitent une belle journée. Je n’ai jamais vu ça à ce point ailleurs. 😍

Depuis que je suis aux Pays-Bas, je reçois une série de cadeaux. La première j’ai déjà partagé avec vous. C’était la co-animation prévue pour début novembre d’un stage avec Emmanuelle Duchesne. Puis, le suivant est l’apaisement que je vis sur le plan alimentaire. La dernière retraite m’a permis d’intégrer dans ma chaire l’évidence d’aller vers l’Amour au lieu de m’occuper du baromètre, c’est à dire l’aptitude de me nourrir de prana. Je n’ai pas faim, jamais… je mange pour le plaisir et aujourd’hui je le fais en conscience. Je ne m’occupe plus d’être oui ou non pranique. Je m’en fou… Je fais simplement très attention à ce que je sens et je suis mon envie du moment. LIBRE !!! 🌻

En arrivant en ville jeudi, j’ai tout de suite pris le vélo pour aller à l’Apple store en centre ville. L’écran de mon ordi était abimé et je voulais le remplacer. Mon MacBook Pro a déjà deux ans et n’est plus sous garantie. Quand l’employé du magasin a vu l’appareil et son état impeccable il m’a dit qu’il me mettait dans un “programme” lui permettant de m’offrir gratuitement un nouveau couvercle. Je n’en revenais pas, ça représentait 455€ de réparation que j’ai reçu en cadeau. Wow ! J’ai récupéré mon ordi hier et j’ai l’impression qu’il est tout neuf… 💻

Hier, j’ai revu quelques camarades de classe de l’école primaire. Nous étions 8, avec la maitresse.  Le rendez-vous était un café à l’angle de la rue où se trouvait notre école. Aujourd’hui c’est une crèche pour des tout-petits. Mon père était à la même école que moi. Anne Franck aussi et le café se trouve à 50 mètres de la maison où elle habitait avant la guerre. Nous faisons des petites réunions comme ça depuis 2004. A chaque fois que je viens en ville, je contacte un copain qui à son tour cherche à joindre autant de monde que possible. Hier il y avait quelqu’un que je n’avais pas vu depuis 35 ans. C’était un moment délicieux… Trois heures entre grands enfants. 😍

IMG_3222

Le cadeau le plus récent date de hier. Ma nouvelle vie pointe le nez de plus en plus de manière palpable et j’en suis ravi. J’ai reçu une invitation de quelqu’un qui habite à Martinique. Les premiers contacts par téléphone et skype étaient très agréable et je viens de réserver mon billet pour presque trois semaines à partir de mi-septembre. Ca y est, je sors de ma zone de confort géographique de manière douce et agréable. Yes !!! 😇

Cette dernière retraite de 12 jours n’était pas facile mais drôlement efficace et transformateur. J’ai vu le côté saboteur et terroriste en moi et je lui ai dit ouvertement et clairement “NON”. Ce refus a permis un processus d’élimination à l’intérieur de moi comme s’il s’agissait d’un virus, un abcès ou une tumeur. A partir de quatre jours avant la fin de la retraite ma vie commençait déjà à se transformer vers encore plus de liberté et de paix. Merci, merci, merci !!! 🙏

Beau dimanche à tous 🖤❤️💛💚💙💜

2 commentaires sur « Des cadeaux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s