Oui mais… Non mais…

Saint Cyr sur mer (83), France 🇫🇷

Mes affaires sont éparpillées dans le bureau de Jean-Charles. C’est là où je dors généralement quand je viens animer une retraite à l’Espace Rampale. J’aime beaucoup être ici, je m’y sens accueilli et tranquille. Dehors il fait chaud… Les cigales le confirment et dès que le livreur de DHL sera passé pour récupérer mon paquet je vais sûrement faire un tour sur la plage. 👔

J’ai déjà fait une première lessive et j’ai trié quelques affaires, soit pour m’en libérer, soit pour les laisser ici dans ma valise dans laquelle je garde la décoration pour la salle. Hier quand j’étais assis au bord du Rhône, je sentais bien que c’est aussi le poids de mon sac qui m’enlève l’envie de faire mes trajets longs à pied. Au départ j’ai acheté trop de choses. Alors, je simplifie et m’allège encore… Je vais bien finir par m’envoler ainsi un jour ! 🕊

IMG_9535

J’ai encore eu des éléments dans le miroir qui m’ont permis d’avancer dans ma réflexion de hier sur le dépouillement relationnel que je vis. Mieux sera ma diagnostic, mieux je pourrais accompagner le mouvement de transformation qui s’opère en moi. 👨🏼‍⚕️

D’abord je ne pouvais pas me rafraichir en arrivant ici. Il y avait une fuite d’eau dans une pièce sans porte. JC était obligé de faire un trou dans le mur avec une masse pour pouvoir entrer et réparer le dégâts. C’était un filtre qui avait besoin d’être nettoyé ou remplacé. Ca faisait très « Indiana Jones » à la recherche d’un trésor. 🚰

Je l’ai pris ainsi ! Aussi simplement… parce que cela rejoins ce que je sais déjà de moi. J’ai eu ce style de message plusieurs fois ce dernier temps. J’ai un trésor enfouie en moi, quelque part dans mon inconscient et j’ai besoin de casser « un mur », de faire une percée intérieurement pour pouvoir y avoir accès. J’ai déjà une idée de quoi il s’agit, mais je ne sais pas quoi faire pour mieux accompagner le mouvement, à part de nettoyer, m’alléger et me libérer. 🎈 

IMG_3924

Et ça s’est confirmé par téléphone par la suite ce matin. L’ami qui était constipé hier a réussi à se libérer de ses retenus intestinaux cette nuit. Je me suis entendu dire encore une fois qu’il tournait en rond. Pas bien grave mais il me semblait important qu’il n’écoute surtout pas son envie ou son ressenti, qui fonctionne de mon point de vue à partir de ses blessures, mais qu’il sort de ses habitudes et arrive à mieux suivre les propositions de la vie. Je me suis bien écouté et entendu. Je ne me tromperais jamais sur l’autre ME concernant. 💎

Je me suis aussi entendu dire que je suis toujours prêt à accompagner… Par contre, plus comme avant. Je veux bien accompagner ceux que ne résistent pas. Ca fait longtemps que j’accompagne est je suis surtout fatigué de cette partie là… de la résistance au bonheur, de la polémique, de ce besoin inconscient de garder ses malheurs et de marchander là où c’est très claire pour moi. 😏

Des « oui mais »… des « non mais »… ou encore des « je ne suis pas d’accord »… m’exaspèrent. Ils peuvent être remplacés par un simple « je ne comprends pas, peux-tu m’expliquer ? ». Si la personne est heureuse, dans l’abondance et en bonne santé, je veux bien l’écouter et apprendre quelque chose. Mais d’écouter les idées de quelqu’un qui est en difficulté ne m’intéresse pas. Je risque de me trouver avec les mêmes malheurs que lui !!! La loi d’attraction dans toute sa simplicité… 🥁

En attendant, PATIENCE Michael ! C’est ce que les cartes me disent ce matin. Juste être moi, tranquillement… et laisser le processus de transformation faire son oeuvre. En plus, lundi matin la retraite de 12 jours commence. Ce n’est pas anodin du tout. Je peux déjà voir un thème qui se profile !!! 😍

En attendant, je vous souhaite une délicieuse journée ! 🔥💓🔥

10 réponses

  1. Valerie DERONZIER

    Bonjour Michael j aime beaucoup ce terme de dépouillement relationnel il fait echo à ce que je vis depuis 2 ans .mm si au depart cela a pu me chambouler dans mes conditionnements familiaux cela a très vite pris du sens dans le tournant qu opère mon chemin de vie. ..pas toujourq évident de lâcher les fausses idees qui se qont entérinées ds le mental. J aime ses questionnements. Belle journée

    Aimé par 1 personne

  2. Catherine

    Bonjour Michael, c’est fou comme j’ai l’impression de m’entendre penser quand je te lis ! Moi aussi je suis fatiguée d’accompagner les ‘résistants’. Et je me suis demandée pourquoi ça me fatiguait. Ou plutôt, qu’est ce qui, en moi, était fatigué de résister ? Bien sûr, les réponses conscientes sont nombreuses, mais je n’ai pas encore touché en profondeur cette part là. Je sens que je m’approche….

    Ces dernières années, j’ai passé à la lessiveuse tous les modèles d’un masculin négatif, à l’extérieur de moi et à l’intérieur de moi. J’ai appris à poser mes limites, à me positionner de la manière la plus juste pour moi dans l’instant, mais c’est comme s’il me manquait une dernière clé pour enfin m’autoriser complètement à être moi-même. Un dernier passage …..

    L’oeuvre au noir… c’est ce dépouillement de l’âme qui permet d’accueillir le vide qui est un plein. Je sens qqchse de très féminin dans ce mouvement d’accueil et d’alchimisation, en opposition au principe masculin qui pose se positionne et pose sa limite. A quand les noces….. ?

    Merci pour tes partages qui accompagnent mon mouvement du moment

    Je te souhaite une soirée lumineuse !

    Aimé par 1 personne

  3. Carrmadd

    Alors que de mon côté, je me prépare aussi à cette retraite à ma manière, tes mots « ce trésor enfoui » résonnent tes bien en moi ☀
    Je suis comme une petite fille qui va partir en colonie dans quelques jours: enthousiaste, excitée et prête à découvrir de nouvelles choses, avec tout de même une pointe d’appréhension, mais la bonne, celle qui donne envie de tirer le rideau pour voir ce qu’il cache, pas celle qui fige 😀 parce-que tout de même… 12 jours, wow !
    À lundi, hâte d’y être ❤

    Aimé par 1 personne

  4. Gérard

    Bonjour Michael ,
    Je viens de reprendre la lecture de tes courriers .
    Cela m’aide à cheminer à mon rythme !!!
    Le titre oui mais…Non mais me colle à la peau et à freiné ma longue thérapie et un deuxième élément m’interpelle : savoir se dépouiller dans les différents sens du terme .Encore beaucoup de travail en perspective !
    Merci pour tes témoignages réguliers …
    Gérard

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s