Des questions ?

Die (26), France 🇫🇷

J’attends la micro-cravate pour mon iPhone que j’ai commandé hier. L’Amie chez qui je suis l’utilise pour ses enregistrements et j’ai pris la même. Dans le passée quand je voulais faire une vidéo ce n’était souvent pas possible à cause du vent ou du bruit. Une contrariété que je n’aurais plus. Elle est livrée en un seul jour. Je ne sais pas comment ils font. C’est incroyable ! 😊 

Je commence à avoir des idées sur quoi je pourrais parler et j’ai déjà commencé à faire une petite liste. Il y a un ami qui m’a suggéré de parler de l’éducation des enfants et la relation parents-enfants. C’est un domaine où je me sens à l’aise. Il suffit juste que je réfléchis comment aborder ces thèmes. 👶

Si vous avez des questions sur un sujet en particulier ou une difficulté que vous rencontrez dans votre vie en ce moment, n’hésitez pas à me le faire savoir. Si vous le souhaitez, j’en ferais une vidéo avec mon point de vue, si je le peux. Toujours à partir de la cohérence avec la notion d’Unité, bien évidemment. Je vous invite à me le faire savoir par ma page contact. Je ne mentionnerais pas votre nom… ce sera incognito ! 😉 

Articles ET vidéos donc ! Dans mon esprit c’était SOIT l’une, SOIT l’autre. Doucement j’intègre… et je trouve comment les utiliser sans faire les choses en double. Mon blog est et restera tranquillement mon journal d’intimité personnel. Mes vidéos étaient et resteront l’expression de ma vision du monde. Voilà, aussi simple que ça. ☺️

Mon grand défi sera d’enregistrer en évitant de créer des croyances limitantes. C’était la raison principale pourquoi je n’arrivais plus à m’exprimer devant la camera. Que cela soit mes vidéos, les causeries, les retraites ou simplement dans mon rapport direct avec les gens, mon grand effort se trouve là en ce moment : arriver à m’exprimer sans dogmes, enseignements ou certitudes. Juste parler de moi, de ce que je sens, ce que je vis, ce que je désire… 😏

D’un point de vue dualiste, ça pourrait sembler très égocentrique. De mon point de vue unitaire, c’est la suite logique de l’évolution que j’ai vécu. Je n’exclu pas les autres, je reste simplement dans mon territoire et respecte celui des autres. Le top serait si j’arrive à faire ça, tout en accueillant avec amour ceux qui pensent autrement et débordent de leur côté. Mmmm… pour l’instant je n’y suis pas encore. 😏

Hier, pour fêter le bac français de la jeune femme dont j’ai parlé hier, nous sommes allé dans un snack HOLLANDAIS (!!!) ici à Die. Ils avaient plusieurs spécialités dont je suis friand depuis tout petit et je m’en suis mis « jusque là » (vous connaissez sûrement le geste qui accompagne l’expression). 😉

Encore une journée de repos, puis demain je repars vers la Bretagne. A Redon, cette fois-ci. Une causerie, nouvelle formule (!) est prévue pou demain soir (jeudi)… puis un weekend de retraite « TISSER l’AMOUR ENSEMBLE » dans une Yourte, si j’ai bien compris. 😍

Magnifique journée à tous… 🖤❤️💛💚💙💜 

 

4 réponses

  1. Vanessa Mordos Leturc Sebban

    Merci pour ta proposition Michael,

    Je n’ai pas ton adresse mail alors je me sers de ton mur de commentaires.

    J’en profite pour exposer mon questionnement sur l’amour et la dépendance.
    Les faits sont les suivants: Henri-Marc, mon mari, avec qui j’ai vécu une très belle histoire d’amour pendant 4 ans, est mort il y a un peu plus de 1 an. Ensemble nous avions de nombreux projets familliaux, professionnels et surtout notre goût pour profiter de toutes les belles choses de la vie. Je me suis appliquée à suivre ton enseignement et notre relation était facile, simple, naturelle et joyeuse. Même sa maladie n’a pas réussi à mettre fin à notre bonheur d’être ensemble.

    Aujourd’hui je profite de la vie mais il m’arrive de prendre des moments quotidiens pour sangloter en me disant qu’Henri-Marc me manque. Je me rends compte combien je suis devenue dépendante de notre relation.
    Il semble que la dépendance se soit installée insidieusement dans notre relation en s’alimentant du plaisir donné par notre amour. Alors, peut-on aimer sans en devenir dépendant ? Comme ca sur le papier, oui, mais dans la pratique comment ne pas devenir dépendant de la joie d’Aimer ? En t’ecrivant la réponse qui me vient à l’esprit est qu’il m’appartient de retrouver la joie de vivre.

    Pourtant depuis 1 an je m’y consacre. J’ai réorganisé ma vie, j’adore retrouver mes amis proches le temps d’un week end, je navigue en mer, j’etudie . Mais C’est quand meme tellement mieux quand on peut partager.
    Voilà ! Merci de m’avoir lu mon cher Mijhael 😇

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s