Une canette de Fanta

Mirabel-et-Blacons (26), France 🇫🇷

J’étais tranquillement en train de faire le chat, allongé dans la Drôme, quand j’ai soudainement vu un jeune homme lancer nonchalamment sa canette encore à moitié remplie dans les buissons au bord de la rivière. Je me sentais tout de suite interpellé, comme au cinéma quand il y en a qui ont besoin de parler en haute voix pendant le film. 🐥

Il m’est déjà arrivé à plusieurs reprises de me lever pendant la séance de cinéma pour « faire le vieux » et de demander à quelqu’un de se taire. J’étais pris du même élan… mais je n’ai rien fait. Non pas parce qu’il étaient 6 et plutôt costauds, mais parce que je pensais à mes derniers articles. 😅

IMG_1372

Même si je suis conscient que nous sommes UN, que je suis créateur de tout ce qui m’arrive et que tout n’est qu’illusion, la partie humaine tombe encore régulièrement dans ses propres pièges. Encore et encore… J’étais bien présent à moi-même aujourd’hui et je voulais être cohérent avec ma conscience, alors je n’ai pas bougé et je n’ai même rien dit quand il est passé à quelques mètres de moi. 😤

Par contre, ça m’a mis à réfléchir. Si j’ai créé cette situation c’est bien pour faire un choix « d’Amour » et pour me faire comprendre quelque chose ?! Alors, dans mon raisonnement premier je disais que s’il polluait, je polluais ! Et ça me ramenait directement vers mon article de hier… le pouvoir sur l’autre, l’enseignement, la manipulation. ☠️

A part la notion de pouvoir, manipulation et de prédation, il me revenaient aussi quelques mots que j’ai vu ou entendu à plusieurs reprises ces derniers jours : dogme… pub… silence… 🙊

Tout en profitant du courant qui massait mon corps doucement, j’ai laissé descendre et les bénéfices de l’état de chat se sont manifesté rapidement. Une tête vide ne peux que recevoir, alors j’ai vite trouvé mes réponses. 😨

Pour l’instant ma fusée ressemble un peu plus à un montgolfière… Je ne fonce plus sur la piste de décollage avec le nez qui pique vers le bas. Là, je suis plutôt flottant avec un peu trop de leste sur mes anches. Je pense qu’il s’agit pour moi de lâcher un peu plus du fardeau du passée. 🎈

Je pensais à mes vidéos… Même si elles semblent utiles, c’est quelque part de la pub, c’est aussi de l’enseignement qui peut être considéré comme un dogme, mais surtout, c’est du passée. Ca parle de hier et d’avant-hier. J’ai régulièrement des remerciements, mais aussi parfois des réactions des personnes qui ne comprennent pas de quoi je parle. Parfois ils semblent réagir par rapport au titre sans avoir écouté le contenu. 📹

Il y a quelques jours j’ai partagé avec une amie que je pensais à les effacer. Je pense après aujourd’hui que la vie m’indique que c’est peut-être l’étape suivante pour m’alléger et être encore plus dans l’ici et maintenant. ❤️

Il s’agit de 230 videos que j’ai eu beaucoup de plaisir à enregistrer. En plus, il est très valorisant pour mon ego d’être reconnu quand j’arrive quelque part parce qu’une personne m’a vu sur Youtube. Ca me procure aussi des contacts qui par la suite participent parfois à des causeries ou des retraites. 🎭

Pas simple ça, parce que je pense que les messages du moment concernent aussi les causeries et retraites de Prana-Tantra que je propose. Elles cachent encore des notions dogmatiques, même si je m’en libère de plus en plus. Si je veux accueillir pleinement les signes d’aujourd’hui, je vais être amené à revoir mes propositions sur mon blog. Occuper pleinement mon territoire autour du Tissage de l’Amour, sans faire référence aux principes à la mode comme « Tantra » ou « Prana ».😳

Ca me fait tout bizarre… c’est encore un grand pas en avant. Je ne vais pas m’y mettre tout de suite. Je vais d’abord laisser descendre tranquillement pour être sur que ce n’est pas mon ego qui me guide. Et si dans quelques jours je sens que c’est toujours d’actualité, alors je commencerai par la transformation de mes propositions sur le blog, puis je terminerais avec l’effacement de ma chaine Youtube. 😍

Et je vous partage tout ça assis sur une terrasse pas loin de la rivière avec un verre de Pagot au citron vert devant moi. Quelques minutes après que j’ai quitté l’eau, le ciel commençait à se couvrir. Un temps idéal pour faire ce que j’aime… m’assoir sur une terrasse et écrire mon article du lendemain en regardant les gens par le coin de l’oeil. 😉

Ce soir, je vais revoir un film de James Bond, Spectre, et manger un glace au chocolat après 9 jours sans nourriture. Je n’ai pas faim, juste envie d’un peu de gout dans la bouche. Je suis bien dans mon mobilhome et j’adore mes hôtes. Ils sont tellement beaux, libres et ouverts que quand je les vois après une journée où je n’ai pas parlé, ils reçoivent une avalanche de paroles poussée par ma passion. Aie… 😉 

Je suis content, j’ai reçu quelques beaux témoignages ces derniers jours pour mon livre d’or. Belle journée à tous… Aujourd’hui je « Pars-à-Die »… 🖤❤️💛💚💙💜 

 

18 réponses

  1. Merci pour ce super article. Quelle force de cheminement que celle que tu sembles avoir. Ne rien dire alors qu’on aimerait crier à l’incivilité, et à l’irrespect. Mais dénoncer ne serait ce qu’en son for intérieur, c’est dénoncer quand-même. Belle journée dominicale.

    Aimé par 1 personne

  2. Maryse Jaffrédo

    Ce matin, un de mes chats a déposé sur le paillasson de l’entrée une tête et les intestins d’une souris : une offrande
    symbolique 😼. Comme je te l’ai déjà dit, j’aime te suivre au présent au fil de tes pages quasi quotidiennes, davantage que tes anciennes vidéos (j’ai vu certaines et c’était bien, « avant »). Cela me semble, maintenant, ainsi, dans la simplicité du vivant.

    Aimé par 1 personne

  3. souchon nathalie

    beau tour de force… merci pour cet exemple concret au regard de ce qui a été dit dans un précédent échange…je vois que je n’y suis pas car ça aurait fulminé en moi et même si je pense que j’aurais réussi à ne rien dire je serai ensuite allée ramasser la canette soit avec une pensée de colère au pire soit en me disant  » pardonnez nous nous ne savons pas ce que nous faisons »…. au mieux…ce travail de lacher prise est vraiment difficile mais avec la conscience de ce que ce n’est qu’à l’image de ce qui se passe en nous ça redonne confiance et envie d’évoluer, ça allège un peu les choses car j’arrive avec cette compréhension à me dire que j’ai vraiment le choix, celui de voir où ça coince en moi et de changer ce qui a besoin d’être changé et d’accepter ce qui ne peut être changé !!!
    merci !!

    Aimé par 1 personne

  4. gil'

    Michaël
    J’ai longtemps aimé le bruit de tes écrits, refusant, ou pas capable, de saisir ce que tes paroles indiquaient en moi. Je m’arrêtais à vouloir connaître, mais j’étais déjà fatigué de trop de prises de tête.
    J’aime toujours lire ton chemin que tu nous déroules, ta belle générosité qui éveille ma gratitude.
    Je ne cherche plus à comprendre.
    Entendre en moi est un début savoureux.

    Aimé par 1 personne

  5. kerpantine

    Bonjour Michael. Je réagis de ma fenêtre bien sûr mais quel dommage ce serait si tu effaçais tes vidéos !!! 😔Je comprends très bien que c’est une étape pour toi et quelque part elles t’appartiennent car tu les as créées et en même temps elles ne t’appartiennent plus car tu les as libérées sur le web et elles ont déjà imprégné et enrichi beaucoup de personnes. Comment concilier ce besoin que tu as de les faire – peut-être – disparaître et la richesse qu’elles représentent pour des « followers » comme moi qui ne poursuivent pas le même chemin que toi- même si la connection existe – et pour qui elles représentent de véritables pépites ???👍
    Think twice my friend ou envoie le lien en cache à ceux qui en font la demande expresse 🙏🙏😌
    Pleeeeaaase 🙇🏻‍♀️🙂😘
    Christine

    Aimé par 1 personne

  6. lalikou

    Hummm ! Merci Michael de ton partage de cette prise de conscience suite au questionnement « où est-ce que je pollue aussi ? » et WAHOUUU ! Je sens la résonance en moi de ton interrogation sur l’effacement de tes vidéos ! C’est vrai, c’est le passé, et je me pose les mêmes questions sur les articles de mon blog que je trouve ensuite obsolète ! A la fois je sais qu’ils continuent à nourrir certains, à les inspirer, et d’un autre côté, à quelle point cette mémoire numérique vient-elle  »encombrer » mon être, figer une réalité évolutive ?
    Je comprends ta démarche et y vois une belle humilité, car je rencontre tellement d’humains dont l’importance est de laisser une trace ! A quelle fin ? Pour quelle importance ? Qeul attachement ??
    Merci pour cet article et ses 4 derniers mots 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Alain

    Excellent !
    J’ai moi-même été témoin il y a quelques jours d’un jeune jetant sa canette dans les herbes.
    J’avais envie de l’insulter, de le frapper même, tant la colère en moi était profonde.
    Je n’ai rien fait.
    En plus j’étais seul témoin de le scène, et lui ne m’a même pas vu.
    J’ai donc bien senti que l’événement était pour moi et ça m’a torturé un bout de temps : m’emporter ou me taire ?
    Je me suis aussi posé la question : ramasser et jeter dans une poubelle, ou laisser tel que ?
    J’ai laissé tel que.
    Lâcher prise en somme.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s