Elimination

Amritapuri, Inde 🇼🇳

Il m’attendait tranquillement sur les bancs rouges. Moi, j’ai failli ĂȘtre en retard, perdu dans une rencontre passionnante avec Nadia, une jeune Suisse qui s’était jointe Ă  nous pour le sĂ©va mercredi matin. Quand il m’a vu arriver, il s’est levĂ© pour se joindre Ă  moi. Nous avions choisi l’heure en fonction de l’ouverture du snack Indien. A 17 heure il n’y avait en effet pas de queue comme espĂ©rĂ©. Donald a voulu payer la moitié  mmm
 quel homme ! Nous avons fait remplir nos assiettes de dĂ©lices
 mon assiette faisait quand-mĂȘme le triple du sien. MĂȘme si je n’en pouvais plus depuis mon “petit”-dĂ©jeuner, il Ă©tait chargĂ© Ă  ras bord. MĂȘme pas deux euros pour le tout, 135 roupies ! Ce n’était pas un repas, on faisait des affaires. 😉 

Sachant qu’il y a une “police de vaisselle” pour Ă©viter que les gens piquent des assiettes, nous nous sommes faufilĂ©s vers la grande salle, puis avons empruntĂ© le chemin le plus court vers la plage. Nous avions ainsi dĂ©jĂ  commencĂ© ainsi Ă  dĂ©fier le pĂšre autoritaire que les rĂšgles de l’Ashram reprĂ©sentaient en ce moment. Nous, deux gamins d’ensemble presque 140 ans. En chemin nous sommes tombĂ©s sur Rimish, l’’officier de police. J’en ai profitĂ© pour vĂ©rifier qu’il allait bien Ă  la piscine demain, pour que je puisse lui faire mes adieux. D’ailleurs, quand j’y vais, je n’arrive plus Ă  nager, je joue
 đŸ‘źđŸœ

IMG_5379

Il y avait plein de monde sur la plage. Je n’en avais pas encore vu autant. Il y avaient mĂȘme des enfants courageux ou, au contraire, carrĂ©ment inconscients qui s’aventuraient dans l’eau. Ca se voyait que c’était dangereux. Sur le photo du chien, vous voyez dans le fond un homme avec un petit garçon. D’un moment Ă  l’autre, l’eau qui arrivait Ă  peine Ă  mouiller ses fesses, se trouvait jusqu’à ses Ă©paules. D’ailleurs, je pense que c’est pour ça qu’il restait avec le gamin, dont la mĂšre se trouvait bien au sec sur la plage plus loin. 🌊

Riche de nos assiettes nous nous sommes installĂ©s sur des chaises Ă  une distance respectueuse de l’eau et tout en mangeant j’expliquais Ă  Shrinat Ă  nouveau mon intention derriĂšre notre prĂ©sence ici. Il m’écoutait attentivement et nous avons briĂšvement parlĂ© de nos pĂšres rĂ©ciproques. Etre assis avec l’homme sous sa reprĂ©sentation la plus douce et partager avec lui des douceurs alimentaires Ă©tait ma maniĂšre de dire “merci” et “au-revoir” Ă  la partie autoritaire qui restait tranquillement au loin dans les vagues. Shrinat me demandait mĂȘme Ă  un moment si mon enfant intĂ©rieur avait besoin de quelque chose de plus. Il avait bien remarquĂ© que l’eau m’attirais. 💩

IMG_0853

Je cherchais Ă  sentir quelle partie de moi voulais entrer dans l’eau. Je n’y suis pas allĂ© finalement
 car j’avais la sensation que c’était le pĂšre perfectionniste en moi qui cherchait Ă  arrondir l’acte psycho-magique “comme il faut”. L’enfant en moi n’avait pas du tout envie de se trouver plein de sable noir dont la plage Ă©tait remplie. Selon Shrinat le sable Ă©tait blanc avant et il y a une usine ou quelque chose de ce genre qui rejette un produit qui noirci le sable de la plage de plus en plus. Mmm
 ⏳

Les gens s’amusaient
 Il y avait mĂȘme un Indien que est venu avec son fils pour le prendre en photo avec les deux vieux blancs sur les chaises. Puis, le chien d’Amma qui passait tenant en laisse un europĂ©en qui faisait son sĂ©va. Je n’ai pas rĂ©ussi Ă  finir mon assiette et je lançais des morceaux de galette aux corbeaux qui du coup se multipliaient. C’était un moment parfait
 Merci Shrinat
 🩅

IMG_3096

Le soir, vers 20h00. Je me suis installĂ© dans le noir au 13Ăšme Ă©tage pour Ă©crire une partie de mon article. J’entendais la fin des bahjans en bas, le bruit d’un moteur d’un bateau dans le “backwater”, les vagues qui continuaient leur va et vient sur la plage, des claxon rĂ©guliers des voitures qui passaient. Les corbeaux commencaient Ă  se taire. Moi aussi
 😉 

Ensuite j’ai eu un signe magnifique de la vie, m’indiquant que j’avais Ă©liminĂ© quelque chose. J’ai eu une diarrhĂ©e comme je n’en ai pas eu depuis longtemps. Je me suis vidĂ© d’un seul coup. Pas de douleur, pas de souffrance, juste une belle Ă©limination bien saine. D’ailleurs, ce matin Shrinat avait vĂ©cu la mĂȘme chose, juste moins fort. Quelqu’un de normal aurait peut-ĂȘtre dit que nous avions simplement mangĂ© quelque chose de “pourrie”. đŸ˜·

IMG_3979

Aujourd’hui, samedi, c’est ma derniĂšre journĂ©e pleine. Je vais commander mon taxi pour aller Ă  l’aĂ©roport demain, me baigner une derniĂšre fois dans la piscine et sĂ»rement d’autres choses pour la derniĂšre fois. Je vais faire mon dernier seva demain, juste pour le plaisir. Hier j’ai donnĂ© mon mala Ă  Panchi
 il m’a offert une mangue. A Joe j’ai donnĂ© une brosse Ă  dent. Non pas parce qu’il sentait mauvais de la bouge, mais simplement parce que la manche de la brosse pouvait lui servir Ă  se masser les point rĂ©flexes des mains et des pieds. Il a des symptĂŽmes qui lui disent d’arrĂȘter de donner et commencer Ă  se donner. Bon
 pas de commentaire
 😇

Ce que j’ai l’intention de faire aussi (je n’ose plus dire mieux) et que je ne sentais pas jusque lĂ  est d’aller mĂ©diter, euh, m’assoir tranquillement  dans le petit temple d’Amma oĂč elle donnait ses Darshans tout au dĂ©but. J’ai envie de vĂ©rifier si ainsi tout est ok pour moi, puis la remercier et dire au-revoir ainsi aussi
 đŸ™đŸ»

J’apprĂ©hendais hier soir d’aller dans ma chambre pour dormir
 Ă  tout les coups le gamin allait vouloir faire la java. Je suis donc restĂ© longtemps sur le balcon
 Belle journĂ©e Ă  tous !

đŸ–€â€ïžđŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€â€ïžđŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œđŸ–€â€ïžđŸ’›đŸ’šđŸ’™đŸ’œ

IMG_5095 2

8 commentaires sur « Elimination »

  1. je voulais juste partager avec toi en echo Ă  ton temps de partage avec ton ami que j’ai quant Ă  moi trouvĂ© un pĂšre spirituel lors de ma session de formation de la semaine derniĂšre !!! j’avais trĂšs peur de lui poser ma demande mais c’Ă©tait si Ă©vident pour moi orpheline spirituelle sur cette terre que j’ai osĂ© et….il a acceptĂ© !!!! je crois que c’est le plus beau jour de ma vie, je suis nĂ©e Ă  nouveau ? ou enfin ?! le 27 mai 2017 !!! IL m’a adoptĂ©e comme sa fille, il m’a accueillie comme jamais je n’aurais cru pouvoir le vivre et l’enfant en moi a fondu, s’est sentie enfin vivante
    je suis contente de te partager ce bout de bonheur en miroir de ce que tu vis !!
    merci la vie, merci Ă  Toi !!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s