Je me reconnais 

Gare d’Antibes 06600, France

Je viens de quitter Nathalie et le nid douillet qu’elle et son mari m’ont offert pendant quelques jours au Rouret dans le 06, près de Cagnes sur Mer. J’en ai profité pour rencontrer plusieurs amis que je n’avais pas vu depuis un bon bout de temps et qui faisaient partis plus ou moins de mon quotidien quand j’habitais encore ici. 🤗

Bien évidemment, j’ai écouté avec plaisir l’histoire de chacun et j’ai raconté à mon tour la mienne (eh oui, pas tout le monde lis mon Blog). Et là, en me répétant à plusieurs reprises, je me suis rendu compte que ma parole était loin d’être impeccable. J’avais un discours assez virulent sur un sujet bien précis. 😤

Au fur et à mesure que je me répétais, j’ai pu mieux comprendre la raison de mon commérage et excitation. De le mettre en mots ici sur mon Blog devant vous, m’aide à clarifier encore plus ce comportement du passée que j’avais réussi à bien diminuer avec le temps. Quand j’étais plus jeune, je parlais facilement de tout et de tout le monde. Je n’y voyais aucun mal. 😕

Aujourd’hui, conscient que nous sommes tous UN, je sais que si je fais mal à quelqu’un, je fais mal à moi-même… peu importe que cela soit par des actes ou des paroles. C’est important pour moi que ma parole soit aussi juste que possible. Et « juste » ne veut pas nécessairement dire « gentil ». Alors, clarifions !!! 😜

Je sais que quand je ne suis pas content et que je parle mal de certaines personnes, il y a un besoin en moi que je n’ai pas su ou pu respecter. D’ailleurs, le train ne bouge pas de la gare d’Antibes, où je suis en ce moment. Il y a un feu au bord de la voie ferrée à Cannes. Je le prends comme un signe en plus, ce feu qui empêche le train d’avancer. Ils sont en train de l’éteindre et moi je suis dans le train en train d’éteindre ce feu intérieur aussi. 🤔

Actuellement je suis assez remonté contre toutes ces personnes qui enseigne le Prana et Tantra mais ne vivent pas ce qu’ils enseignent et qui en plus enseignent souvent ce qui me semble faux, ce qui ne marche pas. Oh, je suis conscient de mon orgueil, mais je ne suis pas là pour faire semblant que je suis parfait. J’ai juste envie d’être vrai. De l’orgueil… c’est ok… ça se travaille aussi… en attendant je le constate et j’essaye de ne pas me juger. 😧

Je connais bien ça de moi. Pendant des années, dans mon passée, où je cherchais ma place en tant que Relation d’Aide, je voyais des gens qui à mes yeux étaient incompétent et qui avaient leur cabinet plein, alors que moi, je me sentais très compétent, mais je n’avais personne à accompagner. 😡

J’ai compris à l’époque que j’étais « un homme de demain »… et en effet, un jour en 2001 tout a basculé. Soudainement les gens me voyaient et faisaient appel à moi. C’était à la suite d’un « éveil ». J’étais devenu « un homme d’aujourd’hui ». 🙃

Aujourd’hui c’est un peu pareil. Comme à l’époque, peu de gens comprennent ce que je dis. Je vois bien que je ne suis pas en phase avec ceux qui m’entourent. Je sens que je suis à nouveau un homme de demain et que je me prépare pour le moment que mon heure arrive à nouveau. J’ai tellement de « pépites d’or » à partager. Alors, ça sera pour demain… 😌

Je me sens donc en ce moment par reconnu à ma juste valeur et je crache depuis quelques jours mon venin sur ceux qui le sont… en y ajoutant souvent à ceux qui m’écoutent que MacDonald ne fait pas les meilleurs hamburgers. Je pense que vous comprenez bien ce que je veux dire avec ça. 🤣

Pas gentil du tout ce que j’écris dans mon article d’aujourd’hui ! Mais le train a quitté la gare et le feu semble éteint !!! Chez moi aussi. D’écrire ouvertement ce que je sens, ce que je vis, me fais du bien… même s’il est possible que je choque plusieurs d’entre vous avec mes propos. 😔

En échangeant avec mes amis, je percevais aussi que ma véhémence était aussi soutenu par autre chose. C’était en me répétant et en repoussant mes réflexions plus loin et en développent au fur et à mesure mes pensées et mon ressenti que je m’en suis aperçu. 😇

C’était quand je partageais un moment, un très bon moment d’ailleurs, avec mon ex-compagne Patricia avec qui j’ai vécu 21 ans, que je comprenais ce qui soutenait mes paroles si vives. En fait, je me rendais compte que par dessus mon indignation, j’étais en train d’exprimer la reconnaissance que j’avais pour moi-même. 😊

J’ai toujours eu très confiance au discernement de Patricia. Pour moi c’est la meilleure thérapeute manuelle que je connaisse. A l’époque, j’ai quitté la voie de la thérapie manuelle car déjà je reconnaissais sa supériorité. J’étais efficace dans cette pratique mais j’étais persuadé que ma place se trouvait là où personne ne pourrait faire aussi bien que moi ce que je faisais. 😌

Elle a acquiescé… et cela me confirmait mon ressenti. Ma virulence du moment montraient par dessus tout que j’étais en train de me reconnaitre, de me valider. Comme si mon père intérieur validait son fils… Certes, cette façon de parler des autres n’était pas très chouette, mais je pense que maintenant que j’ai compris et que je me suis exprimé, je peux lâcher et passer à l’étape suivante. 🙃

Et comme par hasard, juste après avoir écrit mon article, je viens de tomber sur ce film. Si vous voulez le lien, envoyez-moi un message perso… 😳

Merci de m’avoir lu ! Je vous souhaite une délicieuse journée ❤️💛💚💙💜 

 

14 réponses

  1. Hyacinthe

    Un cheminement au-delà du paraître qui avance au fur et à mesure que les tensions s’apaisent et s’harmonisent pour faire place à une vérité que nous détenons tous, sauf que nous l’avons oublié.
    Bon cheminement.

    Aimé par 1 personne

  2. GERARD REYGNER

    Je te lis toujours avec un énorme plaisir. Je suis ton cheminement et chaque jour est une nouvelle aventure tel un roman initiatique. J’aime beaucoup la photo avec Nathalie. Cela me rappelle de beaux et merveilleux souvenirs . Souvenirs qui reviennent en mémoire fréquemment . A bientôt .
    Namasté mon Frère… Amitiés . Geai Rare

    Aimé par 1 personne

  3. Alain

    Homme de demain oui, tu l’es très certainement.
    Tu n’es définitivement plus compatible avec le monde d’aujourd’hui qui meurt un peu plus chaque jour.
    Je ne suis plus compatible non plus, d’où ma souffrance. D’où aussi mes actions en cours pour me dégager de ce monde de morts, pour aller vers la Vie.
    Homme de demain, Homme de Vie.

    « Car étroite est la porte, et resserré le chemin qui mènent à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent. »

    « Suis moi, et laisse les morts enterrer les morts »

    Aimé par 1 personne

  4. ericregardelemonde

    « j’étais persuadé que ma place se trouvait là où personne ne pourrait faire aussi bien que moi ce que je faisais.  »
    Que signifie « faire aussi bien que moi ce que je faisais » ? Je crois qu’on ne fais pas mieux ou moins bien que les autres : on fait différemment. Je fais avec ce que je suis, j’apporte qui je suis, qui est fatalement différent de qui est l’autre.
    J’imagine qu’en tantra, comme en prana, ceux qui animent sont tous différents et leurs discours s’adressent à des personnes différentes selon là où elles en sont.
    Il y a donc de la place pour tout le monde, cher Michael.
    Et je ne pense pas que certains fassent mieux ou moins bien que d’autres. Leur enseignement est simplement différent.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s