Gadgets et bouffe

Jérusalem, Israël 🇮🇱 

Depuis que je suis jeune je me suis toujours étonné de ce que l’on peut trouver dans ce pays. Il y a des gadgets de toute sorte. Je me souviens par exemple d’un appareil que l’on mettait derrière une oreille et qui sonnait quand on s’endormais derrière le volant… des poubelles spécialement pour la voiture… ou encore un petit machin pour faire sortir la dentifrice de sa tube jusqu’au bout… ☺️ 

Et au niveau nourriture ? Ouph !!! Pour devenir ou rester pranique c’est l’enfer. Mais pour se régaler en tant que carnivore ou végétarien, c’est le paradis. C’est ici que l’on fait les meilleurs barbecues ! Le kebab (viande haché avec herbes et épices), le houmous (purée de pois chiches), le tehina (crème de sésame), les bourekas (feuilletés au fromage, viande ou légumes) ou le falafel (boulettes pois chiches ++) dans des pitas (petits pains israéliens ou galettes arabes)… Miam, tout ça c’est à mourir à tel point c’est bon, surtout si tu sais où chercher. 🤑 

Vous comprenez bien… Mon enfant intérieur se régale de temps en temps avec cette nourriture. Pas tout le temps, pas autant qu’avant. Je sens bien que la nourriture physique ne m’apporte plus rien. C’est juste « la mémoire gourmande » qui me joue des tours. Le souvenir d’un gout délicieux. Très vite, je me rends compte que je me suis trompé et que je ne me sens plus nourri de cette manière là. Il faut juste un peu de temps pour m’habituer si je ne veux pas me faire mal. 😍

Pour un inédien (un pranique qui bois) c’est le paradis également. Des jus d’orange, de pommes grenades, de carottes ou pamplemousse… frais, de la saison et de la région et pour des prix très raisonnables. Par contre, sans nourriture solide, avec des boissons délicieuses comme ça, je pisse toutes les 30 minutes… 😉

Alors, sans manger et sans avoir besoin de gadgets ou autre chose… qu’est ce qui me reste dans un pays où tout tourne autour de la nourriture et le matériel ??? En plus, comme je fonctionne dans la simplicité de l’instant et que je ne prévois rien, sauf si ça vient sur mon chemin par « voie divin »… qu’est ce que je fais avec mon temps ???? 😏

Pour moi, ce dont nous nous occupons tous habituellement, ce n’est pas la VIE. De mon point de vue nous passons notre existence à nous occuper de notre survie. Pouvoir vivre DEMAIN. Aujourd’hui, personnellement, je n’ai plus à m’en soucier… Alors, je n’ai qu’à VIVRE maintenant, vous me diriez. 🤠

J’ai déjà parlé ou écrit plusieurs fois sur ce sujet. C’est plus facile à dire qu’à faire. J’apprends doucement, très doucement, à simplement m’assoir quelque part et regarder les gens, sans pour autant m’occuper en même temps. Ne rien faire… juste être là… me fondre dans le décor. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui près du mur de la lamentation. Je suis resté un peu à distance… Je n’avais pas besoin de m’approcher, je n’avais rien pour me plaindre. Je suis resté assis sur une chaise qui était posé là… tranquille pendant au moins une heure, regarder les soldats manoeuvrer et les religieux prier. 😉

J’avais commencé la journée avec un tour guidé avec un guide que je trouvais bon animateur. Cela m’a permis de reprendre contact avec la ville et d’apprendre des choses que j’ignorait. Comme, par exemple, le fait que le Jérusalem comme nous le connaissons n’a que 500 ans (si j’ai bien retenu la leçon) et que son nom vient de «  Ville de Salem », Ier-Salem… et encore… 😌

Ensuite, je flâne… je regarde… je m’assoie par-ci et par-là… je suis les signes, si j’en vois… tout en restant autant que possible présent à moi, mon ressenti, avec mon bonheur intérieur grandissant. Si je connecte avec quelqu’un j’en profite. Mais surtout, je savoure ma liberté au fur et à mesure que j’intègre le fait que je le suis !!! 🤡

D’ailleurs, en parlant de connexion, en demandant à un monsieur de me prendre en photo pour mon journal, nous avons échanger juste quelques mots. Il me demandait si j’avais trouvé ce que je cherchais. Je lui ai répondu que pour moi il s’agissait de vivre dans « l’ici et maintenant ». Ensuite je lui ai renvoyé la question et il m’a dit qu’il fallait chercher le sauveteur, le messie. Mmmm… à méditer… Ca peut s’entendre à plein de niveaux différents, n’est ce pas ??? 😇

Douce nuit à tous 😍😍😍

 

9 réponses

  1. souchon nathalie

    salut michael, je suis tes aventures au quotidien et tout me parle :!!! cette liberté que tu habites désormais j’ai fini par comprendre que mon mal etre quotidien m’invitait à entendre que ma vie routinière est insipide !!! je suis une voyageuse et une aventurière et en fondant une famille je me suis mise la chaine au pied !!! Mais la perspective de pouvoir tout plaquer et partir me redonne vie, je ne peux plus vivre par procuration !!! voilà pourquoi tout ce que tu racontes me parle tant !!! J’ai hate de tout plaquer et de partir parcourir le monde …pour l’instant j’applique ce que dis confucius  » le plus grand voyageur est celui qui a fait au moins une fois le tour de lui-même » ! alors certes voir d’autres horizons me titille de plus en plus mais je dois être patiente sans doute après tout tu as intégré ta liberté sur le tard !!! donc j’ai encore de la marge !! donc pour le moment je me régale de tout ce que tu racontes , je regarde le miroir !!
    cet homme à qui tu as parlé de l’instant présent, moi sa réponse m’aurait grandement irritée !!! Je vois donc bien que je suis loin d’être juste dans ma façon d’être, je veux trop convaincre les autres alors que toi tu sais juste être et accueillir l’autre là où il en est !!! écouter, apprendre à écouter et recevoir avec du recul…les accords toltèques, ne pas oublier oublier les accords toltèques !!! belle journée, nous on est dans la neige !!! j’adoooore !!!

    Aimé par 1 personne

  2. souchon nathalie

    je te conseille vivement premier contact, ce film est tout simplement unique et montre que l’humain commence à comprendre des choses fondamentales..un merveilleux miroir…tu me diras ce que tu as capté !!!

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Michaël 😉 Quand tu dis que tu ne sais plus quoi faire dans un pays dans lequel tout tourne autour de la bouffe et du matériel, je te comprends très bien 😉 Miam, rien qu’à te lire décrivant la nourriture, je salive !!! Tu sais très bien que je te comprends 😀 Mais, il y a aussi le soleil, non ? Hummm, rien qu’à penser pouvoir être en amour avec le Soleil, qu’est-ce que cela me tente !!! Il y a plusieurs phrases que tu m’as dites lors de notre dernière discussion qui me trottent en boucle dans la tête quant au fait de prendre mon baluchon et de vivre enfin ma vie autre part que dans les livres… Cela mûrit et je sens que c’est prêt à jaillir ! Oh, peut-être pas comme toi au départ, mais je vais faire en sorte de m’affranchir progressivement et de voyager de plus en plus loin et de plus en plus libre… Il me faudra sûrement du temps mais … mieux vaut lentement et sûrement que jamais ! Tiens, le sens réel de « s’affranchir » vient seulement de me faire tilt !!! Je l’utilisais avant pour expliquer que je retrouvais confiance progressivement, alors qu’il veut également dire « se libérer » ! Youhouuuuuuuuuuuu !!! Gros bisous et à bientôt ❤ ❤ ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s